Ouvrir le menu

Chaire Management des connaissances

Publié le 26 janvier 2016
Avec l'équipe Open Innovation, ici, en réunion, la branche Recherche et Développement d'EDF avec EDF Inc. et la Direction Asie-Pacifique disposent d'un réseau international de détection et de transfert d'innovations externes.

Depuis 2010, EDF et ÉS soutiennent la Fondation Université de Strasbourg (Unistra) en participant notamment au développement de la chaire Management de l’Innovation, devenue en janvier 2014 la chaire Management des connaissances. Cette chaire est animée au sein de l’École de Management (EM Strasbourg Business School).

Répondre aux besoins du marché ne suffit plus et les entreprises doivent en permanence s’adapter à leur environnement concurrentiel pour offrir de nouveaux produits et/ou services. Le client et/ou donneur d’ordre exige, en plus du respect des meilleures normes d’organisation et de développement durable, une capacité à faire évoluer son offre et ses techniques. Il va de soi que cette règle s’applique à tous et que les entreprises qui gagneront seront celles qui auront compris que l’innovation doit être permanente et organisée.

Dans le milieu des entreprises, une bonne partie de l’énergie est consacrée à l’exploitation pour satisfaire au mieux la demande du client. Faute de temps et de ressources, les entreprises se contentent de reproduire les solutions éprouvées. L’innovation reste aléatoire et souvent conditionnée par la pression du marché (client, concurrent, réglementation,…). Cette situation fragilise les entreprises en les incitant à s’adapter rapidement avec une prise de risque maximale.

Du côté universitaire, de nombreuses recherches dans différentes disciplines ont permis d’élaborer des théories plus précises et opératoires sur les raisonnements mis en œuvre dans les processus créatifs collectifs, les processus d’interaction qu’ils engendrent et les performances auxquelles ils conduisent.

L’étude des communautés de pratique est l’une des spécialités de la Chaire Management des connaissances de l’EM Strasbourg

Cette Chaire s’appuie sur un soutien actif d’EDF et d’ÉS, ainsi que sur les réseaux d’entreprises de la CCI, d’Alsace Innovation et d’EM Strasbourg Partenaires.

Dans cette dynamique, EDF a proposé à la CCI Alsace d’intégrer Jean-Philippe Bootz, responsable de la Chaire, de participer au groupe de travail sur Le facteur humain dans l’usine du futur. Pour ce maître de conférence de l’EM, « les bouleversements managériaux liés à l’économie de la connaissance sont de nature comparable à ce que fut le taylorisme pour l’après-guerre. » 

Par ailleurs, un étudiant de l’EM Strasbourg effectue son stage actuellement auprès de la communauté des chercheurs d’EDF R&D et du KIT (Karlsruher Institut für Technologie) chez EiFER à Karlsruhe, tutoré par Jean-Philippe Bootz.

Jean-Philippe Bootz nous parle…

Actualités Innover

13 mars 2017
Le facteur humain dans l’industrie du futur (session 13)

13e séance de travail sur le facteur humain dans l'industrie du futur : open innovation, lean, sécurité et libération des énergies des salariés...

Lire la suite
08 mars 2017
Co-construire la posture du facilitateur

7/3/2017 : Rencontre IAF Alsace pour co-construire la posture du facilitateur. Développement des compétences. Animation collective. Facilitation...

Lire la suite
27 février 2017
Industrie du futur et open innovation (session 12)

3/2/17, CCI de Colmar, 12ème session du groupe de travail « Le facteur humain dans l’industrie du futur ». Au programme : les ateliers et l'open innovation.

Lire la suite
Voir toutes les actualités