Ouvrir le menu

La géothermie profonde en Alsace

Publié le 07 novembre 2016

Acteur majeur de la transition énergétique, EDF investit de façon volontariste dans les énergies renouvelables, notamment la géothermie profonde via sa filiale ÉS, contribuant particulièrement à la concrétisation du mix énergétique du territoire alsacien.

Co-fondateur du Groupement Européen d’Intérêt Économique (GEIE) de Soultz-sous-Forêts, ÉS y a développé son expertise et ses compétences en géothermie profonde depuis plus de 25 ans.

ÉS a réalisé le premier projet industriel EGS français appliqué à l’industrie, et travaille sur plusieurs projets de géothermie profonde en Alsace, au service des collectivités, dans l’alimentation des grands réseaux de chaleur urbains, au service des industriels, et dans la production d’électricité.

En partenariat avec l’Université de Strasbourg, et notamment l’École et Observatoire des Sciences de la Terre pour la recherche et le développement de la filière, ÉS a créé en avril 2014 la première chaire industrielle dédiée à la géothermie profonde dans une université française.

Les applications d’ÉS en géothermie profonde

Les utilisations directes de la géothermie profonde sont nombreuses et énergétiquement très efficaces. Pour autant, son utilisation doit rester assez proche de la source de chaleur. Disposer localement d’une importante source d’énergie renouvelable peut générer de nouvelles activités et créer de l’emploi qualifié et non délocalisable tout en maîtrisant les émissions de gaz à effet de serre.

La centrale de géothermie profonde de Soultz-sous-Forêts

Le site du GEIE, où a été mise au point la technologie EGS, est entré dans une phase industrielle à l’été 2016.

  • Température de l’eau géothermale : 165°C
  • Débit : 35 L/s
  • Puissance thermique géothermale : 11.4 mW
  • Puissance électrique : 1.7 mW
  • CO2 évités : 945 tonnes/an

La centrale de géothermie profonde de Rittershoffen

Premier projet EGS industriel en France, la centrale de Rittershoffen alimente le site de production Roquette, lui permettant d’atteindre un mix énergétique de 75 % d’énergies renouvelables.

  • 2 forages à 2500 m
  • Température de l’eau géothermale : 170°
  • Énergie thermique produite : 190 millions kWh/an
  • Puissance thermique : 24 mW
  • CO2 évités : 39 000 tonnes/an

Les projets en cours de géothermie profonde

Illkirch-Graffenstaden

Construction d’une centrale géothermique de production de chaleur au sein du parc d’Innovation, à destination d’un futur réseau de chaleur urbain et de process industriels nécessitant de la haute température. Objectif d’exploitation :

  • Température de l’eau géothermale : 150°C
  • Énergie thermique produite : 165 GWh
  • La production couvrira 80 % des besoins du futur réseau de chaleur
  • CO2 évités : 10 800 tonnes/an

Wissembourg

Construction d’une centrale géothermique de cogénération, avec production d’électricité et de chaleur à destination de process industriels. L’exploration se fait dans le cadre d’un projet de recherche appelé «EGS Alsace», financé partiellement par l’ADEME.

Liens utiles

Actualités Investir

14 mars 2017
Fessenheim : première rencontre de l’année avec les élus de proximité

Le 2 mars, des élus de proximité français et allemands ont participé à la première réunion d’information de 2017 à la centrale nucléaire de Fessenheim

Lire la suite
14 février 2017
EDF a publié ses résultats annuels 2016

EDF a publié ses résultats annuels 2016. Objectifs 2016 révisés atteints, plan de performance conforme, objectifs 2017 confirmés.

Lire la suite
Fessenheim : une activité contrôlée en permanence

Du 25 au 26 janvier, un audit interne COFRAC portant sur le laboratoire Environnement de la centrale nucléaire EDF de Fessenheim a eu lieu sur site.

Lire la suite
Voir toutes les actualités