Ouvrir le menu

Contribuer à la formation des futurs ingénieurs de l’INSA Strasbourg

Publié le 02 décembre 2015

INSA2L’INSA Strasbourg, EDF et sa filiale ÉS  sont partenaires de longue date pour former des ingénieurs en phase avec le monde de l’entreprise d’aujourd’hui. Cette histoire commune a permis de concevoir un partenariat complet : soutien de projets pédagogiques, de conférences techniques et d’initiatives étudiantes, collaboration avec des industriels ou collectivités en lien avec l’énergie, des stages, des embauches et des apprentissages. Ce partenariat représente un véritable outil de progrès et d’innovation dans les projets et les enseignements liés à l’énergie au service de l’entreprise et de l’école.

Placée sous la tutelle du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, l’INSA Strasbourg est la seule école d’ingénieurs en France à former à la fois des ingénieurs et des architectes. Elle forme des ingénieurs en cinq ans dans sept spécialités, allant de la mécanique, à l’architecture, en passant par la plasturgie, la mécatronique, le génie électrique, le génie climatique et énergétique, le génie civil et la topographie. Deux, et bientôt trois spécialités, sont accessibles par alternance.

L’INSA Strasbourg, ce sont 1700 étudiants et 300 ingénieurs formés chaque année – 1/3 des ingénieurs diplômés en Alsace ! – et 50 architectes !

Ce partenariat est riche en actions diverses et variées, mais toujours très concrètes.

Roue EuropaparkLa roue de l’énergie. À l’occasion du 30ème anniversaire de la centrale nucléaire de Fessenheim, le musée EDF Electropoli de Mulhouse, grâce au mécénat du groupe EDF en Alsace, a commandé la réalisation de l’œuvre de Nicolas Shlumberger de Guebwiller. L’entreprise a collaboré avec l’INSA Strasbourg pour l’ingénierie et les études, sur la base du travail imaginé par l’artiste strasbourgeois Tomi Ungerer. Les élèves de la promotion 2009 de l’INSA Strasbourg ont contribué aux études des circuits électriques de la roue. L’œuvre, rencontre de l’art et l’industrie, est particulièrement significative pour l’école d’ingénieurs et d’architectes. Cette œuvre emblématique du lien entre l’énergie et le bassin rhénan a été présentée par la Région Alsace au Pavillon de l’Alsace à l’exposition universelle de Shanghai en 2010. Elle est actuellement exposée à la Maison des énergies EDF de Fessenheim.

Campagne d’affichage éco-responsable du club Ins’Active. Grâce au partenariat entre EDF en Alsace et l’INSA Strasbourg, le club développement durable de l’INSA de Strasbourg a réalisé, en 2009, une campagne d’affichage éco-responsable en lien avec les consommations d’eau, d’énergie et de papier. EDF a permis aux membres du club de travailler avec des professionnels de la communication pour réaliser cette campagne. Un ton résolument décalé pour inciter l’ensemble des utilisateurs de l’INSA Strasbourg à s’engager pour une utilisation responsable des ressources, comme l’expliquait Laure Deschaintre, responsable Ins’Active 2009-2010. « Ce partenariat nous a ouvert d’autres horizons, et ce de plus en plus au fur et à mesure de nos rencontres, puisque certaines idées ont émergé. Les projets et réalisation futurs dépendront d’un renouvellement du partenariat entre les nouveaux membres du club et EDF. »

L’OARA (Opération d’Aide à la Réalisation d’Avant-projet) est une passerelle adaptée entre les besoins des entreprises et les compétences développées au sein de l’école. Cette opération est plus spécifiquement destinée aux PME-PMI alsaciennes pour les accompagner dans leurs projets en matière d’innovation et de compétitivité. Ce sont chaque année 15 projets d’entreprises alsaciennes réalisés par 30 étudiants de l’INSA qui sont présentés à un jury de partenaires institutionnels, dont EDF et ÉS. A ce titre, les 2 électriciens remettent respectivement, le prix Énergie et développement durable et le prix Maîtrise de l’énergie, tous deux accompagnés d’un chèque de 300 € par étudiant.

Le Projet de fin d’études (PFE) clôt le cursus des étudiants de l’INSA. EDF et ÉS ont décidé de récompenser par un prix les projets qui se distinguent pour leur prise en compte des problématiques de développement durable et d’éco-efficacité énergétique dans 4 filières : Génie mécanique, Génie électrique, Génie climatique et énergétique et Architecture. Ainsi EDF et sa filiale bas-rhinoise récompensent chaque année 4 étudiants par un chèque de 500 € chacun, pour la qualité de leur projet de fin d’études.

Voyages et journées techniques. Le groupe EDF soutient également des voyages techniques étudiants. Des conférences techniques dispensées par des professionnels d’EDF et d’ÉS sont organisées en amont ou en aval du voyage. Des voyages techniques ont déjà été organisés en Islande et en Finlande pour les étudiants Génie climatique et énergétique, en Pologne pour les étudiants Génie électrique avec visite de la centrale de production d’électricité et de chaleur par cogénération d’EDF à Cracovie. Le temps d’une journée, les étudiants ont également l’occasion de partir à la découverte de sites de production alsaciens. En 2014, 44 élèves ont par exemple visité deux outils de production d’électricité incontournables en Alsace, la centrale nucléaire de Fessenheim et l’unité hydroélectrique de Vogelgrun. A cette occasion, ils ont pu s’entretenir avec des anciens de l’INSA, aujourd’hui ingénieurs chez EDF. Un partage d’expériences enrichissant pour ces futurs professionnels.

Des projets d’études comme par exemple des prototypes d’électro-mobilité : entre 2011 et 2013, à l’initiative d’un partenariat entre l’INSA de Strasbourg et le groupe EDF, 18 élèves de 5ème année spécialité Génie Électrique option Énergies, soucieux de s’inscrire dans la démarche de développement durable, ont imaginé des transports adaptés aux centres ville. Ainsi, ils ont travaillé sur des solutions optimisées de vélos à assistance électrique : le vélo-cargo. En mars 2014, pour aller plus loin, l’INSA, la Communauté Urbaine de Strasbourg (CUS) et le Groupe ÉS ont signé une convention de partenariat. L’objectif était d’optimiser la motorisation électrique et l’interface d’utilisation pour les vélos cargos. Propre et sécuritaire, ce type de vélo est considéré comme le nouveau mode de transport alternatif. Il permet de gérer les déplacements et représente le maillon final de la chaîne de livraison en milieu urbain. Trois prototypes ont été mis à disposition des associations, sur le territoire de Strasbourg et ses environs. Ils peuvent être réservés via un formulaire de demande sur le site Internet de l’Eurométropole de Strasbourg. Au travers de ce projet, les étudiants ont développé un savoir-faire et se sont préparés techniquement à leur entrée sur le marché du travail.

Une vingtaine d’ingénieurs issus de l’école font partie des 3 000 salariés du groupe EDF en Alsace.

Actualités Former

07 mars 2017
Fessenheim : des matériels grandeur nature pour une formation au top !

Jeudi 2 mars, Marc Simon-Jean, Directeur de la centrale nucléaire EDF de Fessenheim a procédé à l’inauguration du nouvel espace maquettes du site.

Lire la suite
06 mars 2017
Consolider le partenariat entre EDF et le Rectorat de Strasbourg

Laetitia Mathias a participé à une rencontre avec le Rectorat de Strasbourg, dans le cadre du nouveau projet académique du Rectorat

Lire la suite
20 février 2017
Pour la professionnalisation des futurs salariés du nucléaire

Le Lycée Paul-Emile Victor à Obernai, le GIMEST et EDF ont signé une nouvelle convention de professionnalisation des futurs salariés du nucléaire

Lire la suite
Voir toutes les actualités