Ouvrir le menu

Soutenir les PME d’Alsace avec la SODIV

Publié le 12 mai 2015

Dans le cadre de la Convention de Coopération pour le Développement durable de l’Alsace signée en 2008 et renouvelée en 2012 avec la Région Alsace, le groupe EDF participe au capital de la SODIV Alsace, en portant sa participation à 2,6 millions d’euros, soit 20% du capital. EDF est ainsi, au côté de la Région Alsace, du département du Haut-Rhin et de la CDC, le secondactionnaire de ce dynamique outil régional de soutien aux PME.

L’entrée d’EDF dans le capital de SODIV Alsace en décembre 2008, à hauteur d’un million d’euros, est la première opération issue de la Convention de Coopération pour le Développement Durable de l’Alsace signée en novembre 2008 entre le groupe EDF (EDF, ÉS) et la Région Alsace, qui prévoyait que sur les 16,5 M€ d’investissements prévus, 4,5 M€ seraient consacrés au développement économique de l’Alsace, 2,5 M€ à des investissements dans le champ sociétal, et 9,5 M€ à des initiatives pour réduire les consommations d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre des bâtiments.

Avec la nouvelle augmentation de capital intervenue fin 2012, le total des investissements dans le champ économique, dans le cadre de la convention de 2008, atteint les 4,5 M€ prévus : 2,6 M€ ont été consacrés à SODIV Alsace, 1,2 M€ à Alsace Création, et 400 000 euros au financement de l’Economie Sociale et Solidaire, 300 000 euros au soutien au Pavillon de l’Alsace à l’exposition universelle de Shanghai.

Renouvelée en janvier 2012, la Convention de Coopération pour le Développement Durable de l’Alsace prévoit 16 M€ de nouveaux investissements du groupe EDF en Alsace, dont 3 M€ dans le champ économique, et 2 M€ dans le champ de l’innovation.

Plus de 20% des PME soutenues par SODIV Alsace agissent dans le champ du développement durable

Au cours des 4 années écoulées, SODIV Alsace s’est attachée, comme convenu avec EDF et la Région Alsace, à privilégier le soutien aux PME alsaciennes engagées dans une démarche de développement durable, qui représentent à fin 2012 plus de 20% des entreprises soutenues. Fort de ces excellents résultats, et au côté de la Région Alsace et de la CDC, le groupe EDF a décidé fin 2012 de renforcer significativement son investissement dans SODIV Alsace, dont il devient, avec plus de 20% du capital, le second actionnaire.

Cette augmentation de capital doit permettre à SODIV Alsace de développer son activité de financement des PME alsaciennes, en particulier des entreprises innovant pour diminuer les émissions de gaz à effet de serre liées à leur activité ou à leurs produits, en pleine cohérence avec l’activité industrielle du groupe EDF en Alsace, qui produit chaque année, grâce à ses usines hydrauliques et nucléaire sur le Rhin, plus de 20 milliards de kWh, soit près de 4% de la production française sans émissions de gaz à effet de serre.

Actualités Investir

14 février 2017
EDF a publié ses résultats annuels 2016

EDF a publié ses résultats annuels 2016. Objectifs 2016 révisés atteints, plan de performance conforme, objectifs 2017 confirmés.

Lire la suite
Fessenheim : une activité contrôlée en permanence

Du 25 au 26 janvier, un audit interne COFRAC portant sur le laboratoire Environnement de la centrale nucléaire EDF de Fessenheim a eu lieu sur site.

Lire la suite
13 février 2017
De bons résultats consolidés 2016 pour le groupe ÉS

Le groupe ÉS, filiale du groupe EDF, a réalisé en 2016 de bons résultats opérationnels et financiers. Accru par plusieurs éléments favorables, notamment un rattrapage…

Lire la suite
Voir toutes les actualités