Ouvrir le menu

Rencontre avec Catherine Fuchs, conservatrice au Musée EDF Electropolis

Publié le

Rencontre avec Catherine Fuchs-Roucher-Sarrazin, conservatrice du Musée EDF Electropolis de Mulhouse, qui raconte l’histoire de l’électricité depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours.

En tant que conservatrice du Musée EDF Electropolis, elle est en charge de la riche collection d’objets consacrée au patrimoine de l’électricité. Environ 1 000 objets sont exposés, mais la collection compte près de 12 000 objets.

Pourquoi expose-t-on des objets électriques dans un musée ?

Le musée est avant tout un lieu de conservation du patrimoine culturel. Le patrimoine « c’est ce que nous empruntons à nos enfants », disait Saint Exupéry. Un musée est le lieu idéal pour conserver, étudier et diffuser l’histoire de l’électricité. Le Musée EDF Electropolis est un Musée de France géré par une association qui bénéficie du mécénat d’EDF. Il assure une mission de collecte, de conservation et de mise en valeur du patrimoine lié à l’électricité, en relation avec l’histoire des sciences, des techniques, de la société et de l’industrie électrique.

Comment sont choisis les objets ? Qu’est-ce qu’ils nous apprennent ?

C’est au conservateur d’établir la politique d’acquisition des objets et œuvres de la collection. Les critères sont multiples et évolutifs en fonction de l’évolution même de l’histoire de l’électricité et des collections existantes dans d’autres musées. Le Musée EDF Electropolis privilégie la collecte et la conservation des objets selon deux axes principaux : d’une part la production, le transport et la distribution de l’électricité, d’autre part la sphère quotidienne. Les innombrables applications professionnelles et industrielles de l’électricité entrent dans les collections dans le cas où un objet illustre un phénomène important par sa dimension technique, sociale ou imaginaire. Le musée concentre ses recherches sur les éléments pionniers et les témoins marquants d’évolutions technologiques.

La collection du Musée EDF Electropolis, unique en Europe, témoigne de la première aventure scientifique de l’électricité avec les machines électrostatiques du XVIIIe siècle ; de la révolution industrielle à la fin du XIXe siècle avec les dynamos, alternateurs et moteurs ; des bouleversements de la société au cours du XXe siècle avec notamment les progrès dans le domaine de l’éclairage et du confort domestique.

Comment est inventoriée et conservée la collection d’objets ?

Depuis 2002 et la loi sur les musées, chaque acquisition d’objet qui sera inscrite sur l’inventaire règlementaire du musée doit faire l’objet d’un avis devant une commission régionale scientifique d’acquisition (ministère de la Culture). Le but est de vérifier devant ses pairs que l’acquisition réponde bien aux critères de choix scientifiques de la politique d’acquisition du musée. L’avis favorable de cette commission est d’autant plus important qu’en cas d’acquisition à titre onéreux, on fait appel à une aide financière auprès de l’Etat et de la Région Grand Est et qu’il est important que l’argent public soit dépensé à bon escient. Après, l’objet est marqué d’un numéro d’inventaire qui l’identifie et lui octroie le statut d’objet inaliénable et imprescriptible, c’est-à-dire qu’il ne peut être cédé tant à titre gratuit qu’onéreux et n’est pas susceptible de prescription. Il est soigneusement décrit dans l’inventaire scientifique suite à son étude. Puis il est conservé dans les réserves du musée où les conditions de stockage sont optimisées pour qu’il ne se dégrade pas dans le temps.

Le Musée EDF Electropolis est  « musée de France ». Que veut dire cette appellation ?

En 1996, le Musée EDF Electropolis a obtenu l’agrément « musée contrôlé », aujourd’hui « musée de France ». Cette appellation a été mise ne place par le ministère de la Culture car tout le monde peut ouvrir un musée sans en être un pour autant. Un musée de France se distingue par la qualité de sa collection et de sa gestion qui suivent des règles strictes. L’appellation Musée de France est attribuée (ou supprimée) par le Haut Conseil des Musées de France qui dépend du ministère de la Culture, auquel  notre directeur, Claude Welty, a fait partie en tant qu’expert dans le domaine des sciences et techniques.

Atelier « Sur les pas du conservateur… »

Rendez-vous du 14 au 24 février, du mardi au vendredi à 15h au Musée EDF Electropolis pour en savoir plus sur le rôle de conservateur.
Pourquoi expose-t-on des objets électriques dans un musée ? Comment sont-ils choisis ? Qu’est-ce qu’ils nous apprennent ? C’est quoi un « Musée de France » ?… En se mettant dans la peau d’un conservateur, les enfants accompagnés de leurs parents découvrent ce qu’est une collection d’objets qui raconte l’histoire de l’électricité, comment elle est inventoriée et conservée.
Durée : 1h
Public familial, enfants à partir de 7ans
Dans la limite des places disponibles.
Musée EDF Electropolis – 55 rue du Pâturage à Mulhouse – 03 89 32 48 50 – www.edf.fr/electropolis


Cet article vous a été utile ? partagez-le !

Les actions pour le développement durable

Former les jeunes (Convention EDF, ÉS, Rectorat)

EDF, ÉS et le Rectorat (Académie de Strasbourg) ont signé une convention pour sensibiliser les jeunes aux impacts des choix énergétiques sur l'environnement

Sensibiliser les mini entreprises-EPA au développement durable

Avec Entreprendre pour apprendre (EPA Alsace), EDF et le Groupe ÉS soutiennent le championnat régional des mini entreprises-EPA.

Développer les compétences avec la Maison pour la science en Alsace

EDF, ÉS, l’Université de Strasbourg et le Rectorat de l’Académie de Strasbourg, dans le cadre du projet de la Maison pour la science en Alsace,…

Former les étudiants de l’ENGEES à l’eau, l’énergie et l’environnement

Eau et énergie : l’École Nationale du Génie de l’Eau et de l’Environnement de Strasbourg (ENGEES), EDF en Alsace et le Groupe ÉS unissent leurs expertises.

Contribuer à la formation des futurs ingénieurs de l’INSA Strasbourg

L’INSA Strasbourg, EDF et le Groupe ÉS sont partenaires de longue date pour former des ingénieurs en phase avec le monde de l'entreprise d'aujourd'hui...

EDF partenaire de l’École de management de Strasbourg

EDF et l'EM Strasbourg se sont associés pour former des managers capables de s’adapter aux nouveaux défis du management et aux enjeux énergétiques.

La Maison des énergies EDF de Fessenheim

La Maison des énergies EDF de Fessenheim a ouvert ses portes au public en juillet 2002. Depuis plus de 10 ans, ce lieu est devenu…

Découvrir les énergies autrement, à la Maison des énergies EDF de Fessenheim

Depuis 2002, la Maison des énergies EDF de Fessenheim est devenu un lieu incontournable pour découvrir le monde des énergies en Alsace, un lieu ludique,…

Campus des métiers : pour l’éco-construction et l’efficacité énergétique en Alsace

En juin 2014, le rectorat effectue, auprès du ministre de l’éducation, une demande de labellisation d’un campus des métiers et des qualifications « éco-construction et…

Découvrez toutes les actions réalisées en Alsace

Actualités Former

20 février 2017
Pour la professionnalisation des futurs salariés du nucléaire

Le Lycée Paul-Emile Victor à Obernai, le GIMEST et EDF ont signé une nouvelle convention de professionnalisation des futurs salariés du nucléaire

Lire la suite
04 février 2017
Fessenheim : des salariés engagés pour la formation des jeunes

Des étudiants en formation TNRP (Technologie Nucléaire et RadioProtection) ont découvert les installations de la centrale nucléaire EDF de Fessenheim.

Lire la suite
Voir toutes les actualités