Ouvrir le menu

Deux chercheurs de la R&D d’EDF devant les étudiants de l’ENGEES

Publié le

Dans le cadre du partenariat qui réunit l’ENGEES, EDF et le Groupe ÉS, deux chercheurs Yvan et Germain, anciens élèves de l’ENGEES, ont retrouvé les bancs de leur ancienne école, pour présenter aux étudiants la R&D d’EDF.

Devant une trentaine d’étudiants, toutes sections confondues, nos deux jeunes chercheurs après une rapide présentation de leur parcours ont expliqué l’organisation d’EDF et en particulier celle de la R&D.

Une R&D au cœur de la performance industrielle du groupe EDF

La R&D d’EDF comprend 2100 collaborateurs répartis dans 15 départements, 12 laboratoires communs et deux unités mixtes de recherche. Dotée d’un budget de plus de 500 millions d’euros, elle réalise plus de 500 grands projets de recherche par an. Elle est organisée autour de sept sites, dont trois situés en France, en région parisienne.

Achevées sur le site de Chatou après la Seconde Guerre mondiale, les premières infrastructures d’EDF R&D accueillaient le Laboratoire National d’hydraulique (LNh) dont les travaux ont notamment permis le développement de l’hydroélectricité, et plus particulièrement les grands barrages, dans un contexte de forte pénurie d’énergie. Avec l’évolution des moyens de production et des besoins, les recherches sur le thermique, le nucléaire, les réseaux, l’environnement et la simulation numérique, deux autres centres, Clamart et les Renardières, sont venus compléter les domaines d’expertise de la R&D. De plus, la R&D dispose de quatre centres à l’étranger : un en Allemagne, un au Royaume-Uni, un en Pologne et un dernier en Chine. En complément, une équipe de chercheurs est détachée aux Etats-Unis et travaille en collaboration avec l’Electric Power Research Institute (EPRI), dont EDF est l’un des principaux membres non américains.

Un laboratoire EDF entièrement dédié à l’eau et l’environnement

Nos deux chercheurs, formés à l’Ecole nationale du Génie de l’Eau et de l’Environnement de Strasbourg, travaillent aujourd’hui au centre de recherche de Chatou (Yvelines) au laboratoire National d’Hydraulique et Environnement, site qui regroupe près de 500 chercheurs et techniciens. Ce centre occupe l’un des premiers rangs mondiaux dans le domaine de l’hydraulique et de la mécanique des fluides. Les activités du site sont globalement centrées sur l’énergétique appliquée aux moyens de production d’électricité, qu’ils soient conventionnels (thermique, hydraulique, nucléaire) ou qu’ils relèvent des énergies renouvelables (photovoltaïque, etc). Contributeur historique depuis 1947, le LNHE dédie entièrement ses activités à l’interaction de l’eau et de l’environnement avec le parc de production d’EDF.

Étudier le franchissement piscicole et le transport sédimentaire, ou encore la dynamique des matériaux en suspension dans des rivières aménagées de montagne : les activités de recherche et développement d’EDF sont très variées

L’intervention s’est poursuivie par la présentation par Yvan de l’une de ses dernières réalisations : un modèle réduit du barrage de Poutès réalisé dans le grand hall du LNHE (Laboratoire National d’Hydraulique et Environnement). Grâce à cette maquette de 25 m de long, la R&D et la Direction Production Ingénierie Hydraulique étudie le franchissement piscicole et le transport sédimentaire pour valider la reconfiguration du barrage.

Actuellement, les équipes enchainent les tests jusqu’en 2015 pour mesurer les effets hydrauliques, optimiser les écoulements adaptés aux franchissements piscicoles… et valider le projet de configuration future de l’ouvrage pour assurer l’atteinte des objectifs sur site : préserver un maximum d’énergie renouvelable tout en permettant la libre circulation des poissons et des sédiments.

Germain a ensuite présenté certains aspects de sa thèse réalisée avec le concours d’EDF et qui portait sur la dynamique des matériaux en suspension (MES) dans des rivières aménagées de montagne, l’Arc en Maurienne et l’Isère. Un des modes de gestion de l’envasement des différents ouvrages hydro-électriques de l’Arc consiste à réaliser des chasses de barrage annuellement. Lors de ces chasses hydrauliques, les sédiments remobilisés du fond des retenues sont transportés à l’aval des ouvrages sur plusieurs dizaines de kilomètres. L’enjeu est alors de quantifier la propagation en aval de ces MES, afin de comprendre l’impact des chasses de barrage sur le lit de la rivière.

Après de nombreux échanges avec la salle, et espérant avoir convaincu les étudiants de la diversité des carrières à EDF, nos deux chercheurs ont conclu sur les atouts de l’entreprise pour un jeune ingénieur.

 

 


Cet article vous a été utile ? partagez-le !

Les actions pour le développement durable

Former les jeunes (Convention EDF, ÉS, Rectorat)

EDF, ÉS et le Rectorat (Académie de Strasbourg) ont signé une convention pour sensibiliser les jeunes aux impacts des choix énergétiques sur l'environnement

EDF partenaire de l’École de management de Strasbourg

EDF et l'EM Strasbourg se sont associés pour former des managers capables de s’adapter aux nouveaux défis du management et aux enjeux énergétiques.

Développer les compétences avec la Maison pour la science en Alsace

EDF, ÉS, l’Université de Strasbourg et le Rectorat de l’Académie de Strasbourg, dans le cadre du projet de la Maison pour la science en Alsace,…

Sensibiliser les mini entreprises-EPA au développement durable

Avec Entreprendre pour apprendre (EPA Alsace), EDF et le Groupe ÉS soutiennent le championnat régional des mini entreprises-EPA.

Former les étudiants de l’ENGEES à l’eau, l’énergie et l’environnement

Eau et énergie : l’École Nationale du Génie de l’Eau et de l’Environnement de Strasbourg (ENGEES), EDF en Alsace et le Groupe ÉS unissent leurs expertises.

Contribuer à la formation des futurs ingénieurs de l’INSA Strasbourg

L’INSA Strasbourg, EDF et le Groupe ÉS sont partenaires de longue date pour former des ingénieurs en phase avec le monde de l'entreprise d'aujourd'hui...

La Maison des énergies EDF de Fessenheim

La Maison des énergies EDF de Fessenheim a ouvert ses portes au public en juillet 2002. Depuis plus de 10 ans, ce lieu est devenu…

Découvrir les énergies autrement, à la Maison des énergies EDF de Fessenheim

Depuis 2002, la Maison des énergies EDF de Fessenheim est devenu un lieu incontournable pour découvrir le monde des énergies en Alsace, un lieu ludique,…

Campus des métiers : pour l’éco-construction et l’efficacité énergétique en Alsace

En juin 2014, le rectorat effectue, auprès du ministre de l’éducation, une demande de labellisation d’un campus des métiers et des qualifications « éco-construction et…

Découvrez toutes les actions réalisées en Alsace

Actualités Former

30 mars 2018
Musée Electropolis : un youtubeur raconte l’histoire de l’électricité

Sans électricité, impossible de faire de l'histoire version 2.0, comme cette séquence inédite où Benjamin vous fait découvrir avec humour la collection exceptionnelle et l'atmosphère singulière du Musée Electropolis de Mulhouse.

Lire la suite
28 mars 2018
La démarche des EcoQuartiers par Alain Jund

En clôture du cycle de conférences co-organisé par l’ENGEES et EDF, Alain Jund, Vice-Président de l’Eurométropole, adjoint au Maire en charge de l'urbanisme et de la transition énergétique de la ville de Strasbourg et président de la commission nationale EcoQuartier, a présenté la démarche EcoQuartiers aux étudiants.

Lire la suite
23 janvier 2018
RDV avec EDF au Salon Emploi Formation à Colmar

Comme chaque année, EDF sera présente au Salon Formation Emploi Alsace (SFEA) à Colmar. Il se tiendra les 26 et 27 janvier prochains. Le groupe EDF confirme ainsi son implication en faveur de la formation, du recrutement et de la création d’emplois.

Lire la suite
Voir toutes les actualités