Ouvrir le menu

Nouvelle étape pour le Service d’Information Fluviale conçu par EDF et VNF

Publié le

Permettre aux navigants de s’informer sur le trafic fluvial de Bâle à Lauterbourg via leur smartphone ou leur tablette, tel est l’objectif du projet de Système d’information fluviale du Rhin Supérieur (SIF RS). Lancé en novembre 2013 par EDF et Voies navigables de France (VNF), ce projet d’études a conduit, à ce stade, à un prototype de site Internet, testé par des usagers transfrontaliers depuis juin dernier. Sa mise au point a été réalisée sur la base d’une identification fine des attentes et  besoins réels des usagers de l’eau et d’une analyse des systèmes d’information déjà existants. L’année 2016 sera l’année de la stabilisation des performances de cet outil innovant. Une réussite qui s’inscrit dans la politique de développement des systèmes d’informations portée par la Commission Européenne. 

Réalisé dans le cadre du programme Réseau TransEuropéen-Transport (RTE-T), le projet SIF RS, issu du partenariat étroit entre VNF et EDF, arrive à une étape importante de son développement avec la restitution de deux années d’études et d’expérimentations. Isabelle Andrion, directrice générale de VNF et Antoine Badinier, directeur adjoint du pôle hydraulique d’EDF ont présenté un  point d’étape aux professionnels de la navigation réunis pour l’occasion à Strasbourg, mercredi 4 novembre.

L’ambition est de développer un système d’information fluviale « nouvelle génération » pour contribuer à l’essor de la navigation sur le Rhin et moderniser sa gestion

Pour la mise au point de ce prototype, EDF et VNF ont clairement identifié, point par point, les besoins et les attentes des usagers de la voie d’eau. Ces derniers ont participé activement à la mise au point de ce prototype et un panel représentatif d’usagers transfrontaliers a testé les services offerts.

Des premiers résultats très encourageants pour le système d’information fluviale du Rhin Supérieur

Le prototype de site d’information, présenté en version bilingue (français/allemand), dispose de fonctionnalités modernes et innovantes comme la localisation des bateaux, l’organisation et le suivi des voyages, l’identification des services disponibles et de l’accessibilité de la voie d’eau en temps quasi réel, mais aussi la mise à disposition d’informations et de prévisions de niveaux d’eau pour une meilleure gestion des transports.

La plateforme s’appuie sur une multitude de données de diverses sources. L’un des défis majeurs du projet, à savoir l’accès à ces données et leur partage dans un contexte international parfois complexe, a mobilisé de très nombreux acteurs de la voie d’eau, institutionnels ou professionnels, parmi les États riverains du Rhin, pour permettre d’apporter dans les délais les fonctionnalités attendues par les usagers du fleuve.

Outil d’information fluviale d’un «nouveau genre», le SIF RS répond d’ores et déjà à différents besoins exprimés par les navigants. Bien qu’encore en phase expérimentale, le portail SIF RS enregistre plusieurs milliers de connexions et plusieurs centaines de voyages ont été créés.

EDF et VNF ont décidé de poursuivre leur partenariat sur l’année 2016

Le projet de système d'information fluviale du Rhin Supérieur (EDF et VNF)

A ce stade d’avancement du projet, VNF et EDF ont décidé de reconduire leur partenariat dès 2016, confirmant leur volonté commune d’optimiser l’exploitation de leurs ouvrages et d’apporter les meilleurs services possibles aux navigants du Rhin Supérieur. L’expérimentation initiée dans le cadre du programme RTE-T va se poursuivre par la stabilisation des performances de l’outil et l’ouverture à quelques usagers supplémentaires afin de disposer d’un retour d’expérience le plus complet possible. La mise en place des premiers services pour l’ensemble des usagers interviendra à l’issue de cette phase de capitalisation.

Le projet SIF RS se positionne en complémentarité et en synergie avec les SIF existant ou à venir sur le Rhin, en prenant en compte les spécificités du Rhin Supérieur avec les aménagements barrages-écluses et les divers acteurs intervenant pour le passage, l’accueil des bateaux et les services offerts à ceux-ci.

Plus largement, ce projet SIF RS a pour ambition de contribuer à l’essor du transport fluvial au sein du corridor de transport européen Rhin Alpes

L’Allemagne et la Suisse sont donc des interlocuteurs privilégiés et, dans une appréhension complète des trajets jusqu’aux ports maritimes, les Pays-Bas pourraient également être associés à cette démarche. Cette collaboration reposerait a minima sur des échanges de données normalisés et sur l’interopérabilité des outils afin de pouvoir offrir des services continus sur l’ensemble du fleuve.

Les partenaires imaginent d’ores et déjà le projet à l’échelle internationale et de partager ce service offrant une multitude de fonctionnalités avec les acteurs issus des États riverains du Rhin. Dès lors, l’Allemagne et la Suisse sont considérés comme des interlocuteurs privilégiés. La démarche pourrait également ouvrir les discussions avec les Pays-Bas. Cette collaboration reposerait sur des échanges de données normalisés et l’interopérabilité des outils afin d’obtenir l’ensemble des informations partagées sur l’ensemble du fleuve.

Les résultats du projet d’études de SIF RS s’inscrivent résolument dans la politique de développement des systèmes d’information portée par la Commission Européenne qui voit dans cette recherche une réussite. Aussi, pour aller plus loin, le SIF RS pourrait saisir l’opportunité d’un prochain appel à projet européen pour poursuivre son développement.

Le projet de système d'information fluviale du Rhin Supérieur (EDF et VNF)

Comprendre les grandes lignes du projets Services d’Information Fluviale du Rhin sur le Rhin Supérieur (SIF RS)

  • L’origine du projet ? En novembre 2013, Voies navigables de France (VNF) et EDF, deux acteurs majeurs de la navigation sur le Rhin, lançaient le projet d’études SIF RS. À l’origine de ce projet, une volonté commune forte d’optimiser l’exploitation de leurs ouvrages et d’apporter le meilleur service possible aux navigants du « Rhin Supérieur » (de Bâle à Lauterbourg).
  • L’ambition du projet  ? Une information fluviale efficace et moderne pour contribuer à l’essor de la navigation sur le Rhin et moderniser sa gestion.
  • L’objectif ? Le système d’information fluviale permet de répondre aux attentes des usagers de la voie d’eau en bénéficiant d’informations sur les conditions de navigation pour une meilleure anticipation et planification des voyages. Il contribue en ce sens à fluidifier le trafic et à améliorer la sécurité et la sûreté de la navigation, notamment au passage des écluses.
  • Pour qui ? Le projet de SIF RS est destiné avant tout aux navigants, bateliers, chargeurs, ports, mais également aux commissionnaires, acteurs institutionnels et exploitants d’écluses.
  • Comment ? La première phase du projet, achevée en 2014, a consisté à répertorier les besoins des usagers de l’eau, puis à analyser les systèmes d’information déjà existants au sein des deux établissements afin de mettre en œuvre les outils les plus adaptés. La seconde étape a eu pour but de développer un « prototype » expérimental et moderne contribuant à l’amélioration de l’information fluviale des usagers de l’eau, avec tests et expérimentations à l’appui auprès d’un panel représentatif d’usagers transfrontaliers.
  • Un prototype moderne et innovant. Le projet SIF RS a développé plusieurs fonctionnalités empreintes de modernité répondant à des besoins réels pour les navigants :
    >
    géolocalisation des éléments sur la voie d’eau,
    >
    organisation et suivi des voyages,
    >
    identification des services disponibles et des contraintes,
    >
    calcul de l’heure d’arrivée,
    >
    niveau prévisionnel de l’eau,
    >
    conditions météorologiques,
    >
    encombrement ou régulation du trafic…
  • Le partenariat VNF-EDF. Le projet SIF RS est issu d’un partenariat fort entre VNF et EDF qui sera reconduit en 2016. Il fait l’objet d’un cofinancement par VNF (25 %), EDF (25 %) et la Commission européenne (50 %) pour un investissement total de 2 millions d’euros, sur la période 2013-2015.
    Il a été réalisé dans le cadre du programme RTE-T dont l’ambition est de développer des infrastructures permettant le bon fonctionnement du marché interne et garantissant la cohésion économique, sociale et territoriale ainsi qu’une meilleure accessibilité dans toute l’Union Européenne.
  • Et demain ? L’expérimentation initiée auprès des utilisateurs concernés va se poursuivre début 2016 pour :
    >
    stabiliser la performance de l’outil SIF RS,
    >
    ouvrir l’expérimentation à quelques usagers supplémentaires afin d’enrichir le retour d’expérience.

Accueilli très positivement par la Commission Européenne, le projet d’études SIF RS doit être un outil de compétitivité pour les acteurs de la voie d’eau. Sa mise en œuvre pour l’ensemble des usagers, chargeurs, bateliers, ports, pourrait être présentée à un prochain appel à projet européen au terme de l’expérimentation.


Cet article vous a été utile ? partagez-le !

Les actions pour le développement durable

L’industrie du futur

EDF, ÉS au coeur du programme pour l’industrie du futur, coordonné par l’Alliance Industrie du Futur

EIFER, le centre R&D en Allemagne : au cœur de la transition énergétique en Europe

EIFER développe ou améliore des solutions énergétiques innovantes, des outils et des approches pour un développement durable.

Chaire Management des connaissances

EDF et ÉS soutiennent la chaire Management de l’Innovation, devenue en janvier 2014 la chaire Management des connaissances, animée par l'EM Strasbourg.

Le projet global d’aménagement à Kembs

Le projet mené par EDF à Kembs (préservation des écosystèmes du Rhin) s’inscrit dans la contribution d’EDF à la Stratégie Nationale pour la Biodiversité.

Chaire Géothermie profonde

Dans le cadre de la transition énergétique, la géothermie se présente comme une énergie renouvelable particulièrement adaptée à certains territoires. Depuis plusieurs années, le groupe…

Cap Innov’Est pour financer des projets innovants dans l’Est

Créé avec le soutien d’EDF en Alsace, le Fonds d’amorçage Cap Innov'Est va permettre de financer des projets économiques innovants dans l’Est de la France,…

Écocité : Construire autrement avec la géothermie

Deux années d’études ont permis au Groupe EDF de démontrer qu’il est possible et performant de profiter de la structure du bâti pour produire, en…

Découvrez toutes les actions réalisées en Alsace

Actualités Innover

12 décembre 2017
Blockchain et mobilité électrique : retour d’expérience dans le Grand Est

Oslo2Rome : ÉS et EDF ont testé le paiement des recharges de véhicules électriques, via une blockchain. Retour d'expérience pour une première mondiale.

Lire la suite
08 décembre 2017
e-RIS, la nouvelle application d’EDF et VNF pour les navigants sur le Rhin

Le SIF RS évolue et se rebaptise e-RIS, à l'occasion du lancement de son application mobile, fruit du partenariat entre VNF et EDF

Lire la suite
07 décembre 2017
Trophées Alsace Innovation Excellence Mobilités : EDF récompense Punch Powerglide

Trophées Alsace Innovation 2017 : Ludmila Gautier, EDF, a remis le Trophée Excellence Mobilités à Arnaud Baïlo, président de Punch Powerglide.

Lire la suite
Voir toutes les actualités