Ouvrir le menu

Offreurs de solutions, session 14 : retour vers l’industrie du futur

Publié le

9 avril 2018 : retour sur la genèse des offreurs de solutions et de leur communauté pour l’industrie du futur dans le Grand Est

L’un des apprentissages des deux communautés de pratique impulsées par la CCI Alsace Eurométropole pour contribuer au développement de l’industrie du futur dans le Grand Est (« Facteur humain » – « Offreurs de solutions ») concerne l’animation des sessions. En fin de chaque session de travail, deux participants s’auto-désignent pour faciliter la session suivante, cela consistant à préparer le design (préparer l’ordre du jour et le tenir ou l’adapter lors de la session, s’assurer de l’équilibre des temps de parole, … Voir à ce sujet le site du collectif Les facilitateurs d’Alsace. L’expérience a même amélioré ce principe, l’un des deux facilitateurs d’une session devenant le facilitateur « relais » pour la session suivante.

C’est ainsi que cette quatorzième session de travail de la communauté des offreurs de solutions est à nouveau facilitée par Thierry Bozzoli (Holo3), accompagnée cette fois par Alain Château (ProjIndus) qui ajoute ainsi un nouveau pan à sa palette d’expertise. Une session un peu spéciale qui aura réunit une trentaine d’offreurs de solutions.

Répondant à une attente exprimée par la communauté, Mireille Hahnschutz (CCI, référente Industrie du futur) a en effet invité Marie Vautravers-Verdier (Région Grand Est, chef de projet Industrie du futur) à retrouver les offreurs de solutions 18 mois après avoir contribué au lancement de la dynamique des offreurs de solutions du Grand Est.

Pour l’occasion, Mireille Hahnschutz rappelle la genèse des offreurs de solutions et de la communauté des offreurs de solutions du Grand Est, un rappel toujours intéressant face à une communauté que certains membres ont rejointe plus tardivement.

« En 2015, un premier groupe de travail réuni par la CCI et composé d’industriels a étudié une proposition d’offres pour l’industrie du futur en Alsace. On a alors établi une cartographie des principaux enjeux pour mettre en face des réponses adaptées. Parallèlement, on a mené une première enquête pour identifier en Alsace l’ensemble des offreurs de solutions. Et en juin 2016, on a décidé avec le groupe des offreurs de proposer un collectif au salon SEPEM, organisé à Mulhouse.

Dans cette période, nous avons également lancé la conception d’un serious game afin d’aider les entreprises à entrer dans une démarche d’industrie du futur. Ce serious game, développé par Almedia, lui-même offreur de solutions strasbourgeois, a été co-réalisé et financé avec des partenaires industriels (Addi-Data, EDF, ÉS, Solu-Tech, SEW, …) pour aider les industriels à préciser leurs enjeux et prioriser des actions à mener. Ce serious game a depuis été repris à l’échelle national, comme référent pour soutenir la dynamique de l’industrie du futur.

L’Alsace a ainsi fortement contribué à enrichir les réflexions et actions menées par l’Alliance Industrie du futur : référentiel commun, lexical et technologique.

Avec les CCI de France, nous avons enrichi l’identification nationale des offreurs de solutions, basée sur une approche lexicale commune. L’ensemble des actions sont aujourd’hui menées avec l’écosystème des Régions, des CCI et des entreprises. Nous avons ensuite déployé un répertoire national des offreurs de solutions, avec l’Alliance Industrie du futur et les 12 régions.

En janvier 2017, avec la Région, nous avons réuni des offreurs de solutions identifiés pour les inciter à réfléchir à leurs attentes collectives puis, dans les sessions suivantes, à leur modèle d’organisation. Ce sont alors ces offreurs de solutions qui ont opté pour un modèle de communauté de pratique ouverte, agile et frugale. La communauté est ouverte et regroupe aujourd’hui des entreprises qui apportent une réponse sur une ou plusieurs briques technologiques, des entreprises labellisées « Offreurs de solutions » par les CCI et l’Alliance Industrie du futur.

Mars 2018 a marqué le lancement officiel de la première version du répertoire des offreurs de solutions. Une future version servira davantage de mise en relation entre industriels en recherche de solutions et les offreurs desdites solutions.

Aujourd’hui, la communauté se réunit chaque mois pour mieux se connaître et co-construire des outils et des réponses multi-acteurs pour mieux coller aux attentes des industriels. »

Dans les faits, des offreurs se sont déjà rapprochés (WhiteQuest/Visiativ : WhiteQuest/R&D Project Managing ; Holo3/ProjIndus, ProjIndus/Velum, …) pour des approches communes de prospection ou de réponse à des appels d’offres.

« Soyons gourmands pour faire part de nos attentes ! On a besoin de mieux se connaître »

Élue de la CCI, Anne Vetter (Velum) rappelle aux participants que la CCI peut soutenir les offreurs de solutions au travers d’aides en moyens humains ou structurelles. Anne propose alors aux participants d’exprimer leurs premières attentes par rapport à la CCI : mise à disposition de locaux, assistance à organisation, communication, … « Soyons gourmands pour faire part de nos attentes ! On a besoin de mieux se connaître », insiste Anne.

Dès 2015, la Région a lancé son plan régional Industrie du futur

Marie Vautravert-Verdier (Région Grand Est) présente ensuite différents dossiers en cours à l’échelle de la Région pour booster l’industrie du futur.

« Dès 2015, la Région a lancé son plan régional Industrie du futur en 4 axes :

  • Des diagnostics permettant de proposer un état des lieux aux entreprises qui souhaitent se transformer. Plus de 250 diagnostics ont été réalisés ;
  • L’accompagnement des entreprises ayant bénéficié des diagnostics afin de les aider à prioriser les actions, par des expertises complémentaires, par la mise en relations avec des offreurs, ou par des financements ;
  • Constituer une communauté des leaders déjà bien avancés dans leur transformation, comme Velum, EDF, Salmoni, …
  • Le business act : un portail de la Région permettant de valoriser les offreurs de solutions du Grand Est et de les mettre en relation avec les industriels, ainsi que de faciliter l’accès à des offreurs de compétence et des aides financières. »

Marie Vautravers-Verdier présente ensuite le Salon Industries du futur « Be 4.0 » qui aura lieu les 20 et 21 novembre 2018 à Mulhouse. J’invite vraiment les offreurs à participer activement à ces deux journées business. Cela vous permettra notamment de bénéficier de l’écho important que la Région et ses partenaires donneront à cet événement. « Ce salon représente une réelle opportunité pour les offreurs de solutions pour rencontrer les donneurs d’ordre du territoire, parmi lesquels notamment les entreprises diagnostiquées et les leaders. Le salon a une vocation tri-nationale, ce qui peut favoriser l’accès à un marché européen élargi. Le public est qualifié et 90% des offreurs présents lors de l’édition 2017 ont déclaré avoir noué de véritables relations de business.

Ah, ces diagnostics « industrie du futur » … Un sujet récurrent pour des offreurs de solutions qui aimeraient bien rencontrer et dialoguer avec ces entreprises ayant bénéficié d’un tel diagnostic. Les offreurs présents en profitent pour interroger Marie Vautravers-Verdier sur le sujet : « Qui sont les experts chargés de réaliser les diagnostics ? » « Comment se fait l’accès des Offreurs de solutions vers les industriels diagnostiqués ? » « Quels sont les modes de mise en relation possibles ? ».

La représentante de la Région leur répond que les experts sont sélectionnés via des appels d’offres et selon quatre axes de compétences : la transformation vers l’excellence opérationnelle ; l’environnement ; le facteur humain ; les briques technologiques.

Concernant la mise en relation des offreurs avec les diagnostiqués, elle explique que la Région est soumise à des règles de neutralité et qu’elle ne met donc pas directement en contact un offreur technologique spécifique avec un diagnostiqué. Ce sont donc des référents Industrie du Futur, répartis sur le territoire du Grand Est, qui accompagnent chaque entreprise diagnostiquée afin qu’elle ait accès aux solutions adéquates en utilisant le réseau des partenaires de l’écosystème Industrie du futur.

Concernant la possibilité d’actions plus collectives de mise en relation, Marie Vautravers-Verdier rappelle qu’elle est justement présente à cette session pour prendre note des attentes et propositions de la communauté afin de pouvoir proposer des modes d’actions ciblées lors des prochaines réunions, dans le but de faciliter les mises en contact avec les entreprises diagnostiquées.

Enfin, concernant la promotion des Offreurs de solutions par la Région, elle rappelle que la cartographie mise en place par la CCI Grand Est a été initiée en lien avec la Région Alsace, puis développée avec la Région Grand Est qui participe à l’identification des Offreurs du Grand Est aux côtés de la CCI Grand Est et de l’Alliance Industrie du futur.

« C’est pour cela que le salon Be 4.0 sera vraiment un lieu privilégié de valorisation des Offreurs et de rencontre avec les entreprises du territoire, diagnostiquées et leaders, insiste Marie Vautravers-Verdier. Le futur portail Be Est de la Région, rubrique Industrie du futur, identifiera les offreurs de solutions du territoire, permettra de diffuser l’information à toutes les entreprises et œuvrera à la mise en relation selon des modalités restant encore à définir. »

La fin de ce quatorzième session approche et Thierry Bozzoli rappelle les trois axes sur lesquels la communauté travaillera lors de la session de mai :

  • Comment et où créer du business dans les équipements et services de l’Usine du Futur ?
  • Quels sont tous les moyens, toutes les techniques, tous les services, tous les savoir-faire… nécessaires à la constitution de l’offre et à sa réalisation ? Que faut-il pour bien travailler ensemble, être compétitifs et profitables ?
  • Quelles sont les particularités de l’Usine de Futur ? Quelles sont les technologies et les compétences à acquérir, que la communauté ne possède pas encore ?

Thierry demande également à chaque participant absents en mars dernier de choisir le groupe de travail auquel il souhaite apporter sa compétence et son expérience, afin de construire le mix de la future offre commune des offreurs de solutions du Grand Est.

Enfin, Thierry propose à chaque groupe constitué de choisir et tester un outil de communication interne : Slack, Atolia, et Moovapps Team que la société Visiativ propose de mettre gracieusement à disposition de la communauté.

La communauté des offreurs de solutions vous intéresse ?


Cet article vous a été utile ? partagez-le !

Les actions pour le développement durable

L’industrie du futur

EDF, ÉS au coeur du programme pour l’industrie du futur, coordonné par l’Alliance Industrie du Futur

EIFER, le centre R&D en Allemagne : au cœur de la transition énergétique en Europe

EIFER développe ou améliore des solutions énergétiques innovantes, des outils et des approches pour un développement durable.

Chaire Management des connaissances

EDF et ÉS soutiennent la chaire Management de l’Innovation, devenue en janvier 2014 la chaire Management des connaissances, animée par l'EM Strasbourg.

Le projet global d’aménagement à Kembs

Le projet mené par EDF à Kembs (préservation des écosystèmes du Rhin) s’inscrit dans la contribution d’EDF à la Stratégie Nationale pour la Biodiversité.

Chaire Géothermie profonde

Dans le cadre de la transition énergétique, la géothermie se présente comme une énergie renouvelable particulièrement adaptée à certains territoires. Depuis plusieurs années, le groupe…

Cap Innov’Est pour financer des projets innovants dans l’Est

Créé avec le soutien d’EDF en Alsace, le Fonds d’amorçage Cap Innov'Est va permettre de financer des projets économiques innovants dans l’Est de la France,…

Écocité : Construire autrement avec la géothermie

Deux années d’études ont permis au Groupe EDF de démontrer qu’il est possible et performant de profiter de la structure du bâti pour produire, en…

Découvrez toutes les actions réalisées en Alsace

Actualités Innover

02 juin 2018
La communauté des offreurs de solutions en mouvement, session 15

Le 24 mai dernier, une vingtaine de participants ont participé à cette session 15 de la Communauté des offreurs de solutions pour l'industrie du futur.

Lire la suite
17 avril 2018
Le village de la data : 48h pour découvrir la science des données !

Le week-end dernier avait lieu la première édition du Village de la data. Deux journées soutenues par ÉS pour mieux appréhender le monde des données et de l'intelligence artificielle.

Lire la suite
Voir toutes les actualités