Ouvrir le menu

Oslo2Rome : quand blockchain rime avec mobilité électrique

Publié le

Avec Oslo2Rome, le Groupe EDF démontrera que le déplacement longue distance et transfrontalier en véhicule électrique est devenu simple, grâce notamment à la technologie blockchain, utilisée en support du paiement des recharges.

Dans le cadre de l’expérience Oslo2Rome, coordonnée par la société allemande MotionWerk, des conducteurs traverseront les frontières européennes avec leur portefeuille e-Mobility, pour tester un réseau transfrontalier de bornes de recharge présélectionnées, en partenariat avec Elaad (Pays-Bas), Enexis Group, enviaM et Innogy (Allemagne), VKW (Autriche), Fortum (Finlande), et Sodetrel (France), la filiale mobilité du groupe EDF, accompagnés pour l’expérimentation par EDF et ÉS.

Les 29 et 30 novembre, des conducteurs d’EDF et d’ÉS, avec des experts de la blockchain, parcourront un itinéraire en France et en Allemagne pour expérimenter les solutions mises en œuvre : repérage des différentes bornes de recharge compatibles avec l’expérimentation, recharge des véhicules et paiement en crypto-monnaie.

Les parcours de test auront lieu entre Nancy et Mulhouse (Sodetrel, avec EDF et ÉS), le Vorarlberg et Mulhouse (VKW), Leipzig et la Haute-Autriche (enviaM), la Suède et la Norvège (Fortum), ainsi que les Pays-Bas et la Ruhr autour d’Essen (Elaad/Enexis Groupe). En Allemagne, les véhicules utiliseront les stations de charge exploitées par Innogy.

Pour les participants du Groupe EDF, il s’agit d’une part de promouvoir et faciliter la mobilité électrique, d’autre part de banaliser la technologie blockchain, en évaluant sa fiabilité et sa capacité à intégrer des services intéressants pour l’usager et le consommateur. A terme, la blockchain deviendra une technologie aussi invisible et commune que le protocole TCP/IP utilisé pour Internet. Les blockchains supporteront ainsi des services nouveaux, performants et attractifs, dont la mobilité transfrontalière est un aperçu.

Oslo2Rome, ou comment simplifier la mobilité électrique à travers l’Europe, grâce à la technologie blockchain

Le ravitaillement simple à chaque station-service en Europe, même au-delà des frontières nationales, est parfaitement normal pour les véhicules essence ou diesel, mais encore difficile pour les véhicules électriques. Les différents standards de systèmes de charge et une vaste gamme d’options de tarification compliquent l’accès à l’électricité et le processus de facturation associé, non seulement à la maison, mais surtout en voyage à l’étranger. MotionWerk vise à résoudre ce problème, en développant des solutions logicielles à base de blockchain pour le secteur de la mobilité. En coopération avec ses partenaires européens, MotionWerk a mis au point un portefeuille e-Mobility à base de blockchain, apparenté à un portefeuille virtuel.

MotionWerk s’appuie sur l’expérience acquise sur Ethereum, l’une des blockchains les plus utilisées dans le monde. Une blockchain consiste en une base de données informatiques distribuées, fournissant un moyen transparent et sécurisé d’effectuer, d’enregistrer et de vérifier tous types de transactions. Ces dernières ne sont pas financières, il peut s’agir de tout type d’échange d’information, de données ou de valeurs entre deux parties, la blockchain étant le tiers de confiance numérique qui authentifie et gère l’échange.

Un portefeuille e-Mobility, basé sur une blockchain, offre une multitude d’options

Grâce à son infrastructure ouverte, la technologie blockchain utilisée dans le projet Oslo2Rome permet aux utilisateurs de charger leurs véhicules à chaque borne de recharge participante, sans avoir à se préoccuper du fournisseur et des modes de paiement.

Avec un seul portefeuille e-Mobility, les voyageurs peuvent profiter de toutes les options de tarification proposées par les partenaires de cette expérimentation et choisir librement leurs modes de paiement. Ils peuvent également consulter le détail de leurs transactions à tout moment du processus. Qui plus est, puisque l’information est sauvegardée et vérifiée par la technologie blockchain, aucun fournisseur unique ne peut gagner le contrôle exclusif des nombreux points de charge. Au contraire, la synchronisation continue de toutes les informations garantit la sécurité des données, tout en créer une infrastructure ouverte avec une large gamme de tarifs et de conditions de paiement. MotionWerk et ses sept partenaires réalisent un saut en avant pour une mobilité électrique simplifiée, transparente et conviviale.

Oslo2Rome aborde les réglementations actuelles et offre des alternatives

L’infrastructure ouverte Oslo2Rome est basée sur les principes de l’application Share&Charge, développée par MotionWerk. Après le succès attendu de ce projet-pilote, les partenaires étudieront la possibilité d’appliquer ces mêmes principes à un système public, en proposant ces avantages à tous les conducteurs de véhicules électriques.

En raison des différentes réglementations régissant la revente de l’électricité dans divers pays européens, les partenaires se concentrent pour l’instant sur l’intégration de leurs stations de recharge. L’objectif consiste à connecter également des points de recharge privés, qui seront connectés lorsque les obstacles réglementaires auront été résolus.

La mobilité électrique et les déplacements émettant le moins de CO2 possible représentent un engagement fort pour le Groupe EDF

Fort de ses équipes de recherche et développement, EDF dispose d’une solide expertise technologique sur l’ensemble de la chaîne de valeur de la mobilité électrique. Une cinquantaine de chercheurs travaillent sur les nouvelles technologies de batteries (lithium par exemple) et de piles à combustible pour les véhicules à hydrogène, l’impact de la recharge sur la production, les Smart Cities et les nouveaux outils de la mobilité. EDF participe à de nombreux démonstrateurs en France et à l’étranger, avec ses filiales, ainsi qu’avec des startups dans lesquelles le Groupe a investi pour relever de nouveaux défis et expérimenter la mobilité électrique de demain.

Sa filiale Sodetrel propose depuis 20 ans des solutions de mobilité électrique. Ses deux principales activités sont la commercialisation de services innovants, personnalisés et évolutifs pour les collectivités territoriales, syndicats d’énergie et entreprises ayant des projets d’infrastructures de charge et l’exploitation d’un réseau complet de 3000 points de charge, qui va des centres-villes, aux zones périurbaines et rurales, mais aussi sur les autoroutes françaises où Sodetrel a déployé le réseau Corri-Door, composé de 200 bornes de charge rapide (30 minutes) tous les 80 kilomètres. Sodetrel est également un acteur majeur du programme ADVENIR (Aide au Développement des Véhicules Électriques grâce à de Nouvelles Infrastructures de Recharge) qui vise à installer 12 000 bornes de recharge pour les véhicules électriques d’ici 2018.

Implantée en Alsace, acteur de référence au sein du Groupe EDF, ÉS s’engage durablement pour la performance énergétique et économique du territoire à travers ses quatre activités : la distribution d’électricité, la fourniture d’énergies, les services énergétiques et les énergies renouvelables. ÉS contribue au développement des moyens de transport à faible taux d’émission de gaz à effet de serre sur le territoire. Elle a lancé en 2016 des expérimentations avec des collectivités locales qui partagent la volonté de développer la mobilité électrique et a soutenu financièrement l’implantation de plusieurs bornes de recharge pour véhicules électriques. 20 % du parc de véhicules légers d’ÉS est électrique, 3 véhicules fonctionnant au GNV (Gaz Naturel Véhicule) et un véhicule est hybride rechargeable. L’entreprise incite ses salariés à réduire leur consommation d’énergie et leurs émissions de CO2 liées aux déplacements professionnels.

En Alsace, EDF, Enedis et ÉS font partie des membres-fondateurs de l’association Alsace Mobilité Électrique, qui a pour but de promouvoir et de sensibiliser les publics à la mobilité électrique.

Acteur de la transition énergétique et numérique, le Groupe EDF fait avancer la mobilité électrique.


Cet article vous a été utile ? partagez-le !

Les actions pour le développement durable

L’industrie du futur

EDF, ÉS au coeur du programme pour l’industrie du futur, coordonné par l’Alliance Industrie du Futur

EIFER, le centre R&D en Allemagne : au cœur de la transition énergétique en Europe

EIFER développe ou améliore des solutions énergétiques innovantes, des outils et des approches pour un développement durable.

Chaire Management des connaissances

EDF et ÉS soutiennent la chaire Management de l’Innovation, devenue en janvier 2014 la chaire Management des connaissances, animée par l'EM Strasbourg.

Le projet global d’aménagement à Kembs

Le projet mené par EDF à Kembs (préservation des écosystèmes du Rhin) s’inscrit dans la contribution d’EDF à la Stratégie Nationale pour la Biodiversité.

Chaire Géothermie profonde

Dans le cadre de la transition énergétique, la géothermie se présente comme une énergie renouvelable particulièrement adaptée à certains territoires. Depuis plusieurs années, le groupe…

Cap Innov’Est pour financer des projets innovants dans l’Est

Créé avec le soutien d’EDF en Alsace, le Fonds d’amorçage Cap Innov'Est va permettre de financer des projets économiques innovants dans l’Est de la France,…

Écocité : Construire autrement avec la géothermie

Deux années d’études ont permis au Groupe EDF de démontrer qu’il est possible et performant de profiter de la structure du bâti pour produire, en…

Découvrez toutes les actions réalisées en Alsace

Actualités Innover

12 décembre 2017
Blockchain et mobilité électrique : retour d’expérience dans le Grand Est

Oslo2Rome : ÉS et EDF ont testé le paiement des recharges de véhicules électriques, via une blockchain. Retour d'expérience pour une première mondiale.

Lire la suite
08 décembre 2017
e-RIS, la nouvelle application d’EDF et VNF pour les navigants sur le Rhin

Le SIF RS évolue et se rebaptise e-RIS, à l'occasion du lancement de son application mobile, fruit du partenariat entre VNF et EDF

Lire la suite
07 décembre 2017
Trophées Alsace Innovation Excellence Mobilités : EDF récompense Punch Powerglide

Trophées Alsace Innovation 2017 : Ludmila Gautier, EDF, a remis le Trophée Excellence Mobilités à Arnaud Baïlo, président de Punch Powerglide.

Lire la suite
Voir toutes les actualités