Ouvrir le menu

Des solutions EDF au Salon Industries du futur

Publié le

A l’entrée du Parc Exposition de Mulhouse, la Smartflower accueille les visiteurs ; avec ce produit innovant et design destiné aussi bien aux industries, collectivités ou particuliers désireux de devenir producteurs d’énergie, le ton est donné. Au Salon Industries du futur, EDF présente des solutions énergétiques sur-mesure permettant aux usines et entreprises de bénéficier de nombreux services énergétiques pour optimiser leur performance.

Sur le stand « EDF, groupe industriel, offreurs de solutions énergétiques pour l’industrie », une équipe multiple composée de chargés d’affaires de la Direction Commerce Est, des filiales ÉS Énergies Strasbourg,  ÉS Services Énergétiques, Dalkia et Citelum, mais aussi d’experts de la délégation régionale Grand Est et de chercheurs de la R&D d’EDF. Avec les décideurs industriels et des startupers, mais aussi avec les élus territoriaux, ils présentent les leviers de la compétitivité économique et environnementale de l’industrie, notamment la transformation numérique et énergétique. EDF est particulièrement concernée par cette transformation : optimisation de l’exploitation de ses parcs de production d’électricité bas carbone, logistique, sûreté de fonctionnement des systèmes industriels complexes et cyber-sécurité, maîtrise du facteur humain, intégration dans l’écosystème territorial…

                                                              OFFRES DE SOLUTION POUR L’INDUSTRIE

Le stand EDF présente un panaché de solutions pour les industriels

Navigation dans le portail expérimental de présentation des solutions proposées aux industriels par le groupe EDF. 3 clés d’entrée sont proposées au public : gamme de solutions énergétiques, priorité et enjeux industriels, briques technologiques que l’industriel souhaite développer. Le portail présente une quarantaine d’offres : des solutions énergétiques sur-mesure permettant aux usines et entreprises de gérer et optimiser la consommation énergétique de leurs sites industriels et tertiaires, de produire bas carbone, de valoriser leurs déchets,  de piloter l’ensemble en temps réel, …

Visites 360° des installations de Dalkia : équipé d’un casque de réalité virtuelle, visite immersive en 3D de la chaufferie centrale d’un réseau de chaleur, survol une plateforme de stockage de biomasse et découverte de l’installation de co-génération des moteurs de PSA Mulhouse.

Avec la plateforme collaborative Muse de Citelum, les gestionnaires peuvent piloter et optimiser le fonctionnement, la consommation et la maintenance de leurs équipements.

La maquette « Technicien 4.0 » ou comment utiliser l’éclairage comme vecteur de communication localisée et sécurisée pour faciliter les opérations de maintenance. Ici, la communication est bidirectionnelle et haut débit grâce à l’utilisation du LiFi (Light Fidelity) et des infra-rouges. Elle permet d’échanger des informations (plans, photos, instructions au fil de l’eau…), entre un technicien (équipé d’une tablette) situé au niveau de l’armoire électrique où il doit intervenir et le centre de maintenance distant.

L’économie circulaire n’est pas en reste avec l’outil Recyter, qui permet de réaliser un pré-diagnostic rapide des flux d’énergie et de matière qui pourraient être échangés entre les acteurs d’un territoire.

De même, le nouveau service « Expert Industrie » proposée par la future spin-in ICo-N4 a été mis en avant. Hébergée au sein d’EDF Pulse Studio et issue d’EDF Commerce et de la R&D, ICo-N4, pour Industrie Compétitive Numérique 4.0, associe outils numériques et expertise humaine pour améliorer la performance industrielle d’un site.

Une table-ronde sur les offres pour une industrie durable et optimisée

Au-delà des démonstrations sur le stand, EDF proposait une table-ronde sur les offres pour une industrie durable et optimisée. Nelly Recrosio, directrice Grands Comptes de EDF Commerce, Sokha Leang, ingénieure chercheur en économie circulaire  et Florence Huc, chargée de mission Économie circulaire à l’ADEME, ont co-présenté les enjeux énergétiques de l’industrie du futur. Cette présentation a été suivie d’une table ronde « Vision croisée entre besoins industriels et offres du groupe EDF » autour de trois exemples concrets :

  • le groupe PSA avec le témoignage de Luc Macherel, Directeur des Services techniques du site de Mulhouse sur des références d’optimisations énergétiques réalisées avec EDF et Dalkia ;
  • de Maurice Gluck, référent Énergie de l’entreprise Schaeffler, qui a opté pour des solutions énergétiques proposées par ÉS ;
  • de Hebert-Herplast SAS, qui vient d’obtenir la norme ISO 50001 – Système de management de l’énergie, grâce notamment à l’accompagnement réalisé par EDF.

Une belle opportunité à l’échelle du Groupe EDF pour présenter son expertise globale dans différents domaines et démontrer ainsi sa capacité et sa volonté d’accompagner les industriels et les entreprises dans tous leurs projets.

En marge de ce salon, EDF, Dalkia, ÉS Énergies Strasbourg et ÉS Services énergétiques ont candidaté pour être reconnus offreurs de solutions par l’Alliance Industries du Futur et le réseau des CCI (Chambre de Commerce et d’Industrie).

Chaque entité du Groupe a défini son offre de solutions en lien avec les 6 leviers de compétitivité et les 60 macro-briques associées :objets connectés et Internet industriel

  • technologies de production avancées
  • nouvelle approche de l’homme au travail
  • usines, lignes, ilôts connectés, pilotés et optimisés
  • relations clients / fournisseurs intégrées
  • nouveaux modèles économiques et sociétaux

Une communauté des offreurs de solutions du Grand Est

Le groupe EDF participe également activement à l’émergence de la communauté des offreurs de solutions du Grand Est. L’enjeu est de taille : mieux se connaître entre offreurs de solutions permet d’optimiser les solutions proposées aux entreprises afin de favoriser leur développement et, par conséquent, celui des territoires.

Le point de départ de cette démarche : la participation d’EDF au groupe de travail animé par la CCI Alsace sur « Le facteur humain dans l’industrie du futur« , ainsi que le partenariat d’EDF et ÉS avec la CCI d’Alsace pour la création du premier Serious Game français visant à aider les entrepreneurs à entrer dans une démarche d’industrie du futur. Mis en ligne le 22 avril 2016, ce serious game a depuis été déployé au niveau national par l’Alliance et l’ensemble des CCI de France. Inspiré du jeu vidéo, un Serious Game (jeu sérieux, en français) est un outil de plus en plus utilisé dans le cadre de formations, alliant l’apprentissage ludique par le jeu et le principe de différentes étapes pédagogiques à franchir pour progresser. Ici, en quelques minutes seulement, le joueur est invité à construire sa vision de son industrie du futur, brique après brique, technologie après technologie. Ses choix sont analysés et comparés à un arbre technologique pour vérifier s’ils sont valides

Échanges des bonnes pratiques entre entreprises déjà engagées dans l’usine du futur

Le Groupe EDF est également associé à la Communauté des leaders, initiée par la région Grand Est dans le cadre de son Plan régional Usine du Futur, lancé en janvier 2016 et repris comme action phare du SRDEII (Schéma Régional de Développement Économique d’Innovation et d’Internationalisation) de la région Grand Est présentée en mai 2017. L’objectif : échanger des bonnes pratiques entre entreprises déjà engagées dans l’usine du futur, détecter et accompagner des PME volontaires.

Les métiers du Groupe bénéficient de multiples innovations dans de nombreuses thématiques de l’industrie du futur : e-monitoring, utilisation de logiciels performants à tous les niveaux (par exemple le Plan Life Cycle Management pour mieux gérer le cycle de vie et les performances des centrales), réalité virtuelle afin de faciliter les opérations de maintenance (ex : représentation 3D d’un bâtiment réacteur), réalité augmentée pour certaines interventions (installation de nouveaux matériels, identification en amont des contraintes de réalisation des travaux, etc.), géolocalisation dans des espaces confinés, gestion massive de données (big data), utilisation de drones pour le bilan thermique de réseaux de chaleur, la surveillance des lignes électriques ou l’inspection des barrages, etc.

Deux exemples de solutions innovantes dans le grand Est

Dans le grand Est, le groupe EDF compte plusieurs réalisations innovantes exemplaires. Ainsi, le Centre EDF d’e-Exploitation Régional basé à Mulhouse assure la surveillance à distance des usines et barrages hydrauliques d’EDF sur le Grand Est. Il permet d’effectuer le suivi du fonctionnement des machines et d’assurer leur maintenance prédictive.

Plus au nord, à la centrale nucléaire EDF de Cattenom, les équipes d’EDF utilisent VVProPrépa, une innovation numérique développée par la R&D, qui permet, grâce à des technologies issues des jeux vidéo, d’explorer virtuellement les bâtiments réacteurs dans leurs moindres détails (plans, photographies panoramiques, scans lasers, maquette 3D) et donc bien se préparer et se former aux chantiers de maintenance. La connaissance fine du terrain est au cœur de la préparation de tous les chantiers de maintenance. En phase avec les ambitions numériques d’EDF, VVProPrépa met cette connaissance à disposition de tous, grâce à la réalité virtuelle. Elle permet ainsi un réel gain en performance sur les arrêts en réduisant leur durée. L’inaccessibilité du bâtiment réacteur en fonctionnement, contrainte majeure pour la maintenance, est levée grâce à la facilité d’utilisation de VVProPrépa et ses données visuelles complètes.VVProPrépa a été conçu pour pouvoir s’adapter aux données de tous les bâtiments réacteurs.

Retrouvez quelques photos du Salon Industries du Futur


Cet article vous a été utile ? partagez-le !

Les actions pour le développement durable

L’industrie du futur

EDF, ÉS au coeur du programme pour l’industrie du futur, coordonné par l’Alliance Industrie du Futur

EIFER, le centre R&D en Allemagne : au cœur de la transition énergétique en Europe

EIFER développe ou améliore des solutions énergétiques innovantes, des outils et des approches pour un développement durable.

Chaire Management des connaissances

EDF et ÉS soutiennent la chaire Management de l’Innovation, devenue en janvier 2014 la chaire Management des connaissances, animée par l'EM Strasbourg.

Le projet global d’aménagement à Kembs

Le projet mené par EDF à Kembs (préservation des écosystèmes du Rhin) s’inscrit dans la contribution d’EDF à la Stratégie Nationale pour la Biodiversité.

Chaire Géothermie profonde

Dans le cadre de la transition énergétique, la géothermie se présente comme une énergie renouvelable particulièrement adaptée à certains territoires. Depuis plusieurs années, le groupe…

Cap Innov’Est pour financer des projets innovants dans l’Est

Créé avec le soutien d’EDF en Alsace, le Fonds d’amorçage Cap Innov'Est va permettre de financer des projets économiques innovants dans l’Est de la France,…

Écocité : Construire autrement avec la géothermie

Deux années d’études ont permis au Groupe EDF de démontrer qu’il est possible et performant de profiter de la structure du bâti pour produire, en…

Découvrez toutes les actions réalisées en Alsace

Actualités Innover

30 décembre 2018
La transformation numérique dans le cadre du Plan régional Industrie du futur

19 /6/2018 : la Région Grand Est et le Syntec Numérique organisaient leur première Conférence sur la transition numérique, afin de favoriser la mise en relation entre les offreurs de solutions et des industriels,

Lire la suite
15 décembre 2018
Offreurs de solutions pour l’industrie du futur, session 16

11/6//2018. Strasbourg. Des offreurs de solutions du Grand Est ont poursuivi leurs travaux au sein de leur communauté de pratique sur l'industrie du futur.

Lire la suite
26 novembre 2018
Innovation : Les Prix EDF Pulse Grand Est et vous 

Les Prix EDF Pulse Grand Est sont lancés ! Startups, petites entreprises ou laboratoires de recherche publics, déposez vos dossiers avant le 15/2/2019

Lire la suite
Voir toutes les actualités