Ouvrir le menu

Conjuguer micro-entreprise et développement durable, c’est possible

Publié le

De nombreux professionnels ont participé à la journée « Micro-entrepreneur et développement durable », organisée par l’Association du Droit à l’Initiative Économique (Adie Alsace), EDF et le Groupe ÉS, dans le cadre du mois de l’économie sociale et solidaire.

Le développement durable dans le modèle micro-entrepreneurial

Deux micro-entrepreneurs ont croisé leur expérience et expliqué en quoi le développement durable est un gage de développement des micro-entreprises. Luc Leiser commercialise du thé bio, des épices du monde et autres herbes aromatiques issues de l’agriculture biologique et du commerce équitable. Pour ce micro-entrepreneur, « le lien social, la qualité du produit et l’importance des réseaux locaux sont autant de facteurs de réussite d’une micro-entreprise. » Henri Beillet directeur de Starthop, a souligné l’importance de la mutualisation des moyens de fabrication mis en œuvre dans StudiObjet, un incubateur de projets techniques, mais également le recyclage des matières premières comme le bois ou le marbre, des activités créatrices d’emploi.

Les coopératives d’activité et d’emploi : une alternative développement durable

Les participants ont également pu comprendre comment les coopératives d’activité représentent une alternative développement durable. Olivier Hervé-Bazin, gérant de la coopérative Co-bâtir, et Évangeline Barbier, membre de la coopérative Antigone, ont décrit le fonctionnement des coopératives d’activité, les motivations et les avantages pour leurs sociétaires. Pour Olivier Hervé-Bazin, « la mutualisation des moyens entrepris dans les coopératives, ainsi qu’un accès facilité aux activités, notamment grâce à l’appui et à l’accompagnement des membres de la coopérative, s’inscrivent pleinement dans une logique de développement durable

Le rôle du développement durable et de la Responsabilité Sociale d’Entreprise (RSE) au sein des grandes entreprises

Christelle Mutschler, déléguée à l’action régionale d’EDF en Alsace, Myriam Vannier, directrice d’IMS Entreprendre pour la Cité, et Anne-Marie Jean, déléguée régionale de La Poste, ont décrit l’implication des grands groupes dans la promotion du développement durable et l’intérêt d’une politique RSE au sein de l’entreprise. Les intervenantes ont pu étayer leur propos par les actions concrètes menées par les deux groupes français, Anne-Marie Jean a notamment cité en exemple la démarche « neutralité carbone » entreprise par le groupe La Poste. Christelle Mutschler a également rappelé l’importance de la RSE et de l’accompagnement apporté par de grands groupes nationaux tel qu’EDF à des structures comme l’Adie, qui permettent le développement de l’emploi et l’accompagnement de l’entrepreneuriat.

Les financements de l’économie sociale et solidaire

La quatrième table-ronde était consacrée au rôle des financeurs dans le développement de l’économie sociale et solidaire. Les interventions de Zacharie Hssain responsable développement durable de la Banque Populaire d’Alsace et de Rodolphe Andres, représentant du fonds d’investissement Alsace Active, ont présenté les différents placements solidaires qui soutiennent le développement durable et la promotion de l’emploi, tout en soulignant le rôle majeur du Label Finansol, qui permet de distinguer les épargnes solidaires des autres produits d’épargne. Zacharie Hssain a notamment pu mettre en lumière le crédit coopératif qui permet d’attribuer des micro-crédits à des porteurs de projets d’entreprise exclus des circuits de financement classiques.

Deux micro-entrepreneurs récompensés par EDF et le Groupe ÉS

En fin de séance, EDF et le Groupe ÉS ont remis un chèque de 500 euros à deux micro-entrepreneurs particulièrement engagés dans le développement durable :

  • Luc Leiser, créateur de Citron&Safran,
  • Emina Tursunovic à l’origine d’une micro-entreprise destinée à l’achat-vente d’objets d’occasion.

Ces chèques sont des prix Coup de cœur remis par les énergéticiens alsaciens dans le cadre des prêts d’honneur développement durable  de l’Adie Alsace.

87 micro-entrepreneurs alsaciens ont bénéficié de ce Prêt d’honneur développement durable, soit un soutien global de 199 355 € depuis 2010

Dispositif original et innovant, le « Prêt d’honneur Développement durable » permet à l’Adie Alsace de renforcer son accompagnement en proposant un prêt complémentaire à taux zéro aux auto-entrepreneurs déjà bénéficiaires du prêt Adie et souhaitant se développer dans le champ du développement durable.

Partenaires depuis 2009 de l’Adie Alsace, EDF et le Groupe ÉS financent intégralement ce fonds spécifique à hauteur de 225 000 euros. Ce fonds, reconstituable grâce au remboursement des prêts, doit permettre de financer chaque année plusieurs dizaines de projets de micro-entrepreneurs alsaciens investis dans le développement durable.

Cette action sur le champ de l’économie sociale et solidaire s’inscrit dans le cadre de la Convention de coopération pour le développement durable signée par la Région Alsace avec le Groupe EDF en novembre 2008 et renouvelée début 2012.

A voir également : la vidéo Prix coup de coeur 2013

 


Cet article vous a été utile ? partagez-le !

Les actions pour le développement durable

Agir pour l’emploi avec les salariés du groupe EDF (FAPE EDF)

Chaque année, le FAPE EDF soutient près de 250 projets, contribuant à la création ou la consolidation de près de 3000 emplois !

La géothermie profonde en Alsace

EDF investit dans les énergies renouvelables, notamment la géothermie profonde via sa filiale ÉS sur le territoire alsacien.

Le renouvellement de concession de Kembs

Le renouvellement de concession de Kembs : Un processus de concertation exemplaire

Présentation générale de l’aménagement de Kembs

L’aménagement hydraulique de Kembs est le premier d’un ensemble de 10 aménagements construits sur le Rhin. La puissance totale des groupes est de 160 MW.

Promouvoir les talents régionaux avec Fond’Action Alsace

EDF et ÉS sont partenaires de Fond’Action Alsace, une « association qui contribue à détecter et faire connaître les talents d’une Alsace innovante, entreprenante et…

Favoriser l’emploi durable avec Alsace Active

Alsace Active est un outil de développement économique, soutenu par EDF et le Groupe ÉS, destiné à favoriser l'économie sociale et solidaire en Alsace.

Le projet global d’aménagement à Kembs

Le projet mené par EDF à Kembs (préservation des écosystèmes du Rhin) s’inscrit dans la contribution d’EDF à la Stratégie Nationale pour la Biodiversité.

Fonctionnement des centrales hydroélectriques sur le Rhin

Fonctionnement des centrales hydroélectriques dites « au fil de l’eau ». Un barrage sert à dériver l’eau à des fins énergétiques vers la centrale.

Favoriser la création d’activités économiques en Haute-Alsace, durable et pour tous

La Fondation Partenariale Haute-Alsace a pour objectif de financer des projets dans le domaine du développement durable sur le territoire alsacien. La Fondation a été…

Découvrez toutes les actions réalisées en Alsace

Actualités Investir

14 mars 2017
Fessenheim : première rencontre de l’année avec les élus de proximité

Le 2 mars, des élus de proximité français et allemands ont participé à la première réunion d’information de 2017 à la centrale nucléaire de Fessenheim

Lire la suite
14 février 2017
EDF a publié ses résultats annuels 2016

EDF a publié ses résultats annuels 2016. Objectifs 2016 révisés atteints, plan de performance conforme, objectifs 2017 confirmés.

Lire la suite
Fessenheim : une activité contrôlée en permanence

Du 25 au 26 janvier, un audit interne COFRAC portant sur le laboratoire Environnement de la centrale nucléaire EDF de Fessenheim a eu lieu sur site.

Lire la suite
Voir toutes les actualités