Ouvrir le menu

L’hydraulique, 1ère des énergies renouvelables

Publié le 25 janvier 2011

10 grandes centrales hydroélectriques et 2 petites centrales jalonnent le Rhin entre Bâle et Lauterbourg, sur près de 185 kilomètres de frontière commune entre la France et l’Allemagne. Celles exploitées par EDF représentent une puissance globale de 1 400 MW et produisent chaque année un peu plus de 8 milliards de kWh en moyenne, soit l’équivalent des deux-tiers de la consommation électrique de l’Alsace (1,8 millions d’habitants), ce qui correspond à 20% de la production d’électricité d’origine hydraulique en France. Ces centrales, qui exploitent en continu le débit du fleuve, dérivé par des barrages, sont dites « au fil de l’eau ». L’hydroélectricité qu’elles produisent est une énergie entièrement renouvelable qui n’entraîne pas d’émission de gaz à effet de serre.

hydrauliqueLa force motrice du Rhin permet de produire l’équivalent des deux tiers de la consommation électrique alsacienne

Dans le Haut-Rhin, 4 centrales et leurs écluses sont implantées sur le Grand Canal d’Alsace le long duquel le Rhin poursuit son cours : Kembs, première centrale mise en service en 1932, accueille l’unique barrage de tête ; viennent en suite les aménagements d’Ottmarsheim, de Fessenheim et de Vogelgrun. Suivent, dans le Bas-Rhin, 4 aménagements hydroélectriques réalisés « en feston » sur le cours du Rhin, c’est-à-dire que chacun comprend son propre barrage qui dérive l’eau du fleuve vers les écluses et la centrale : Marckolsheim, Rhinau, Gerstheim et Strasbourg.

A l’aval de Strasbourg se trouvent les 2 derniers aménagements hydroélectriques du Rhin. Ici, centrale, barrage et écluses ont été construits sur une même ligne, en travers du fleuve.

La centrale de Gambsheim, concédée à CERGA, filiale d’EDF et de l’énergéticien allemand EnBW, est exploitée par EDF. Implantée en rive allemande, la centrale d’Iffezheim, concédée à RKI, autre filiale d’EDF et d’EnBW, est exploitée par EnBW.

2 petites centrales complètent l’équipement hydroélectrique du Rhin. L’une, exploitée par EDF-CERGA, est localisée à Brisach, sur le cours du Rhin, au niveau du barrage agricole. L’autre, exploitée par EnBW-RKI, est située en rive droite du barrage agricole de Kehl

EDF télé-conduit depuis le Centre de Conduite Hydraulique (CCH) de Kembs les 10 centrales hydroélectriques qui équipent le Rhin entre Bâle et Iffezheim :

  • Kembs
  • Ottmarsheim
  • Fessenheim
  • Vogelgrun
  • Marckolsheim
  • Rhinau
  • Gerstheim
  • Strasbourg
  • Gambsheim
  • Iffezheim

Une centrale hydraulique produit de l’électricité grâce à une chute d’eau entre deux niveaux de hauteurs différentes, qui met en mouvement une turbine reliée à un alternateur

  • Un barrage, puis un canal d’amenée, dirigent l’eau du fleuve vers des turbines qui sont réglées pour optimiser l’énergie produite en fonction du débit
  • Chaque turbine entraîne un alternateur qui transforme l’énergie hydraulique en électricité.
  • Cet alternateur est relié à un transformateur qui élève généralement la tension à 225 000 volts, pour alimenter le réseau haute tension qui transporte l’électricité vers le consommateur

Pour aller plus loin…

Actualités

21 novembre 2017
9 décembre : participez au Téléthon 2017 avec EDF en Alsace

Le groupe EDF multiplie les initiatives en Alsace pour le Téléthon 2017 qui se terminera le 9 décembre à la Maison des énergies EDF de Fessenheim

Lire la suite
16 novembre 2017
Oslo2Rome : quand blockchain rime avec mobilité électrique

Avec Oslo2Rome, le Groupe EDF démontrera que les déplacements transfrontaliers en véhicules électriques sont facilités, grâce à la technologie blockchain.

Lire la suite
07 novembre 2017
L’industrie du futur avec les offreurs de solutions du Grand Est

20/10/17 : la communauté des offreurs de solutions du Grand Est a intégré une trentaine de nouveaux, venus participer aux ateliers de travail.

Lire la suite
Voir toutes les actualités