Ouvrir le menu

Science en spectacle et vulgarisation

Publié le

L’exposition « Fluide électrique », exposée au Musée EDF Electropolis jusqu’au 31 décembre 2017, s’articule autour de 5 thématiques.

Les deux premières thématiques : « Phénomènes électriques : les interprétations avant le XVIIIe siècle » et « Expérimentations et observations : la science en marche au XVIIIe siècle » nous racontent les débuts de l’histoire scientifique de l’électricité. Poursuivons cette histoire avec la troisième thématique : « Science en spectacle et vulgarisation ».

Des salons à la cour du roi, en passant par les cabinets de physique, l’électricité se donne en spectacle grâce à des « électriciens » célèbres. Parallèlement, une volonté de vulgariser la science se développe, mais qui en bénéficie réellement ?

La science électrique en spectacle

Durant tout le XVIIIe siècle, il n’y a pas de Culture sans connaissances scientifiques en anatomie, calcul de probabilités, magnétisme et électricité… Tous les grands penseurs comme Voltaire, Rousseau ou Diderot possèdent de solides connaissances en sciences.
En 1720, les livres scientifiques représentent 18% des livres publiés et 30% en 1780. Le latin est abandonné au profit du français compris de tous.

Des Lumières dans les salons

Des femmes, issues de la haute bourgeoisie ou de l’aristocratie tiennent des « salons » où se retrouvent philosophes, savants, lettrés… bref ceux que l’on désignera plus tard sous le nom des Lumières. Potins de la cour mais aussi polémiques et controverses scientifiques ou philosophiques, débat d’idées… se confrontent avec la plus grande liberté d’expression. L’électricité se donne en spectacle dans ces salons, dans les cabinets de physique qui se multiplient et à la cour du roi, où des « électriciens » célèbres réalisent des expériences spectaculaires devant un public ravi et curieux.

Vulgariser mais pour qui ?

Ne nous y trompons pas. Au XVIIIe siècle, peu de personnes savent lire et écrire, les femmes encore moins que les hommes.
D’après une étude menée sur les registres paroissiaux, à la fin du XVIIe siècle seulement 14% des femmes savent signer leur nom. Elles sont 27% à la fin du XVIIIe siècle, ce qui ne veut pas dire qu’elles savaient toutes lire ou écrire !
Quant aux enfants, l’école n’est pas obligatoire à cette époque. L’enseignement est essentiellement assuré par l’église. Mais les petites écoles, même dans les campagnes se multiplient.

Fluide électrique. Le siècle des Lumières, un héritage scientifique est une exposition retraçant l’émergence de l’électricité à travers les époques. Elle est réalisée par le Musée EDF Electropolis d’après un travail de recherche de Louise Raguet et bénéficie du soutien de la DRAC Grand Est, de la Région Grand Est et de la Fondation Groupe EDF.

Venez découvrir l’exposition !

Jusqu’au 31 décembre 2017 au Musée EDF Electropolis

55 rue du Pâturage l 68200 Mulhouse

Tel : 03 89 32 48 50 l edf.fr/electropolis

reservations@electropolis.tm.fr

facebook.com/musee.edf.electropolis


Cet article vous a été utile ? partagez-le !

Les actions pour le développement durable

27435 euros collectés par le groupe EDF en Alsace pour le Téléthon 2017

Le groupe EDF multiplie les initiatives en Alsace pour le Téléthon qui se terminera le 9 décembre à la Maison des énergies EDF de Fessenheim

100 Chances 100 Emplois, pour l’insertion professionnelle des jeunes en difficulté

En Alsace, EDF et ÉS soutiennent 100 Chances 100 Emplois, en parrainant notamment des jeunes en recherche d'une nouvelle dynamique professionnelle

Fonds de dotation du SAHB : 100% hand, 100 % solidarité

Le partenariat entre le Fonds de dotation du SAHB et EDF favorise l’insertion sociale par le handball de personnes handicapées ou issues de la diversité.

Libérer la durable attitude des territoires en Alsace

EDF et ÉS sont partenaires de la campagne LIBÉREZ VOTRE DURABLE ATTITUDE ! lancé par le Club des partenaires de Strasbourg Ouest. Une première mondiale !

La Charte de la diversité

En signant la Charte de la diversité, EDF s'engage à condamner les discriminations dans le domaine de l’emploi et décide d’œuvrer en faveur de la diversité.

Favoriser la création d’activités économiques en Haute-Alsace, durable et pour tous

La Fondation Partenariale Haute-Alsace a pour objectif de financer des projets dans le domaine du développement durable sur le territoire alsacien. La Fondation a été…

Coup de pouce solidaire pour les projets vertueux de l’ADIE

La convention signée en 2009 avec l'Adie vise à accompagner les auto-entrepreneurs soutenus par l’Adie Alsace pour développer des projets développement durable et améliorer l’impact…

EDF partenaire du Prix de la Diversification de l’Apprentissage au Féminin (PDAF)

Le groupe EDF est un énergéticien international attractif, mais nos métiers sont parfois perçus à tort comme un univers industriel essentiellement masculin. C’est pourquoi EDF…

Kit pour réduire les consommations

Afin de lutter contre la précarité énergétique, qui touche entre 4 et 5 millions de Français, EDF met en place plusieurs dispositifs et services, dont…

Découvrez toutes les actions réalisées en Alsace

Actualités Vivre Ensemble

02 mai 2018
Découvrez l’industrie magnifique à Strasbourg

Du 3 au 13 mai, l'art et l'industrie s'exposent sur les places publiques strasbourgeoises. Hager, Soprema, Thurmelec, Würth, Fehr, CADDIE, Wienenberger, EDF, ÉS, ….

Lire la suite
09 décembre 2017
Téléthon 2017 : 27435 € d’EDF en Alsace pour innover et guérir

Grâce aux actions de ses salariés et de leurs amis, le groupe EDF en Alsace a remis 27435€ à Aïcha Fritsch, coordinatrice départementale du Téléthon 2017

Lire la suite
07 décembre 2017
Le Téléthon 2017 avec EDF en Alsace a déjà commencé

Depuis plusieurs jours, les salariés et partenaires du groupe EDF en Alsace ont commencé à se mobiliser en faveur du Téléthon 2017.

Lire la suite
Voir toutes les actualités