Ouvrir le menu

Une journée pour favoriser le sport partagé et le dialogue entre tous

Publié le

Mercredi 7 octobre, EDF, en association avec le Comité Régional Handisport Alsace, la Ligue d’Alsace du Sport Adapté, et avec le soutien d’Action et Compétence, a organisé une journée pour permettre au public de découvrir le sport partagé entre valides et non-valides. De nombreux ateliers de sport étaient proposés sur le site de Décathlon Village à Wittenheim. Voici le témoignage de Benjamin Ohlmann, apprenti Marketing à la Délégation régionale d’EDF Alsace.

Cette action résonne avec une partie de mon précédent cursus universitaire (Licence APAS – Activité Physique Adapté et Sportive), au cours duquel j’ai pu participer à des journées similaires et être sensibilisé à la problématique du handicap dans le milieu du sport. Les sports présentés lors de cette manifestation ne m’étaient pas inconnus. Cette Journée EDF Sport et Handicap m’a permis de côtoyer différents acteurs du sport et du handicap.

« Le seul dialogue entre valide et non-valide est déjà une victoire. »

Je retiens d’abord la curiosité et l’admiration du grand public. Cette journée a montré un réel intérêt du monde valide pour une partie de la société qui vit majoritairement caché, ou du moins peu visible. La présence des enfants casse plus facilement les barrières.

Une autre étape de ce processus de découverte réside dans le fait de casser les barrières et les préjugés, car trop souvent la société dissocie la pratique sportive avec des valides d’une part, des non-valides d’autre part. Un match de hand-fauteuil mélangeant personnes valides et personnes en situation de handicap est la preuve qu’on peut pratiquer le même sport, partager le même plaisir en oubliant, l’instant d’une partie, les différences qui séparent au profit des efforts qui rapprochent.

Au delà de la dimension sportive, le public a pu vivre un échantillon du quotidien des personnes non-valides en participant à divers ateliers de sensibilisation : relever un défi sportif assis dans un fauteuil, ou les yeux bandés ou encore au détour d’une conversation avec une personne malentendante.

« Le cécifoot est l’exemple parfait du sport partagé, car l’équipe est le fruit d’une association de joueurs aveugles avec un gardien voyant, ainsi que des entraîneurs également voyants. »

Rémi Garranger est responsable du cécifoot à la LAFA (Ligue d’Alsace de Football) et, depuis peu, l’heureux entraîneur de la première équipe de cécifoot en Alsace, créée suite à l’engouement suscité par la venue de l’équipe de France de cécifoot à Schiltigheim en avril dernier. « Cette Journée EDF Sport et Handicap est nécessaire et bénéfique pour le rapprochement entre valides et non-valides. D’ailleurs, j’aimerais participer à d’autres actions de cette nature afin de présenter des pratiques qui restent trop confidentielles et méconnues. » Le coach du cécifoot aborde sa discipline « comme un sport à part entière », tant dans son coaching que dans la manière de décrire son sport.

Des manifestations utiles pour changer le regard du public et favoriser l’insertion de tous

Lors de cette journée, j’ai aussi eu la chance d’échanger quelques balles à l’atelier tennis de table avec une personne handicapée. « Je suis content de jouer ici devant autant de monde, et de jouer avec des personnes valides », témoigne mon partenaire du jour. La barrière « entre les gens «normaux» et nous est difficile à dépasser », constate ce féru de tennis de table. Même son de cloche pour cette autre personne venue accompagner deux patients, l’un d’entre souhaitant trouver un club de football susceptible de l’accueillir. « Cette journée est super. Hélas, ces manifestations sont trop rares et ne permettent pas de suffisamment faire connaître le handicap aux yeux de tous. Les projets existent, mais leur concrétisation est difficile. J’espère vraiment une mobilisation plus importante de tous les acteurs du sport (ligues et comités régionaux, départements, clubs et associations) à travers la région. Mais merci aux organisateurs du jour. »

Une évolution positive de la perception du handicap

Ce type de journée me permet de mesurer l’évolution du regard perçu par la société vis-à-vis du handicap. Ainsi, Monique Burg, assistante de direction à la Délégation régionale d’EDF, note « une évolution positive depuis ces 10-15 dernières années. » Elle se réjouit de voir de nombreux valides accepter naturellement de se mettre en situation de handicap le temps d’une rencontre ou d’un atelier sportif. Même si Monique, par son parcours professionnel, a côtoyé le monde du handicap, cette journée lui a permis de découvrir le panel de sport existant pour les personnes handicapées. Photographe d’un jour (ses photos illustrent cet article !), Monique a approché les sportifs et se « rendre compte des difficultés auxquelles sont soumis les pratiquants selon leurs handicaps. »

Un autre témoignage très positif, celui de Doris Meyer, assistante budget à la Délégation régionale d’EDF. « Je vois une réelle évolution du regard de la société par le développement de la relation entre valides et handicapés, avec des apports réciproques plus naturels. Et le sport est un vrai accélérateur de ce partage. » Pour Doris, cette journée porte de nombreux signaux positifs. « C’est d’abord le sport partagé mais, de façon générale, c’est la preuve que le sport est accessible à tous. Le handicap n’est pas un frein ou un motif d’exclusion dans le monde du sport. » Au delà de l’aspect sportif, la pratique sportive facilite les relations humaines, un aspect souvent problématique pour une personne en situation de handicap.

Un autre aspect qui m’a marqué, c’est le rapprochement entre les partenaires présents, du sport, mais aussi de la formation, de l’emploi et de la rééducation fonctionnelle. En effet, cette journée existe car des acteurs divers mais complémentaires ont décidé d’agir ensemble en faveur de l’inclusion des personnes handicapées. « J’aimerais que cette union des associations autour d’un projet commun se développe et s’inscrive dans la durée », espère Doris.

Cette journée, riche en enseignements, a permis une ouverture d’esprit et un rapprochement de deux parties de la société qui se côtoient mais ne se connaissent pas. Ce moment de partage souligne nos lacunes et notre méconnaissance de l’autre. Le sentiment de peur est souvent à la source de cette frontière entre les deux mondes. Je pense vraiment que la réussite d’une intégration du handicap dans notre société passe par l’éducation de tous.

Ils ont également voulu témoigner …

« Je suis étudiant à l’UHA en 2ème année de Licence AES. Cette journée permet de découvrir les différentes activités sportives par rapport à mon handicap. J’ai déjà suivi un entraînement avec une équipe handisport à Strasbourg. Le sport permet de me sentir mieux même si je n’ai pas toujours le temps d’en faire. » Arnaud

« Je suis venue à l’improviste au Décathlon Wittenheim, et c’est une très bonne expérience de découvrir le handisport comme le Torball par exemple. C’est très bien d’organiser ce genre d’évènements car cela permet de sensibiliser au handicap et de réunir un peu tout le monde. » Myriam

« Je n’avais jamais fait de canoë et cette journée m’a permis de découvrir cette activité malgré mes difficultés. » Pauline

« Il convient pour les étudiants de s’épanouir dans le sport. D’ailleurs, nous avons communiqué sur cette journée auprès d’étudiants en situation de handicap. EDF est moteur de beaucoup d’action comme celle-ci. » Sophie Kohler-Hemmerlin de la mission handicap de l’UHA (Université de Haute Alsace)

« J’ai passé une très belle journée. Une personne en fauteuil roulant qui faisait parti d’un club de ping-pong handisport a joué avec un collègue du service Cap emploi. Je lui ai proposé de s’assoir sur une chaise afin d’égaliser la partie. Les règles du jeu ont également été adaptées. J’ai pris plaisir à voir les personnes valides faire du handisport et découvrir une autre façon de jouer. Le but était de faire découvrir le handisport mais aussi de montrer que les personnes handicapées sont handicapables. » Magalie Patry, assistante du service Alther d’Action & Compétence

20 ateliers sportifs et d’information étaient au rendez-vous

Les ateliers sportifs : parcours de sensibilisation « sourds » et « mal-voyants », tennis de table, sarbacane, tir laser, cécifoot, hand-fauteuil, torball, boccia, aïkido, triathlon, canoë kayak, …

Le village partenaires : Comité Régional Handisport Alsace, Ligue d’Alsace du Sport Adapté, EDF/ÉS, Action et Compétence – Cap Emploi, Mission handicap de l’Université Haute Alsace,  et Mission Handicap de l’Université de Strasbourg, Centre de réadaptation fonctionnel et professionnel de Mulhouse, Adapte ton sport

Cette Journée EDF Sport et Handicap s’inscrit dans les actions initiées par EDF en faveur du développement durable en Alsace, notamment en faveur de l’inclusion des personnes en situation de handicap, telle que décrites dans la Convention signée avec le Région Alsace.


Cet article vous a été utile ? partagez-le !

Les actions pour le développement durable

Le Téléthon avec EDF en Alsace

Depuis plusieurs années, les salariés d'EDF en Alsace et leurs partenaires se mobilisent en faveur de l'AFM-Téléthon.

100 Chances 100 Emplois, pour l’insertion professionnelle des jeunes en difficulté

En Alsace, EDF et ÉS soutiennent 100 Chances 100 Emplois, en parrainant notamment des jeunes en recherche d'une nouvelle dynamique professionnelle

Fonds de dotation du SAHB : 100% hand, 100 % solidarité

Le partenariat entre le Fonds de dotation du SAHB et EDF favorise l’insertion sociale par le handball de personnes handicapées ou issues de la diversité.

Libérer la durable attitude des territoires en Alsace

EDF et ÉS sont partenaires de la campagne LIBÉREZ VOTRE DURABLE ATTITUDE ! lancé par le Club des partenaires de Strasbourg Ouest. Une première mondiale !

La Charte de la diversité

En signant la Charte de la diversité, EDF s'engage à condamner les discriminations dans le domaine de l’emploi et décide d’œuvrer en faveur de la diversité.

Favoriser la création d’activités économiques en Haute-Alsace, durable et pour tous

La Fondation Partenariale Haute-Alsace a pour objectif de financer des projets dans le domaine du développement durable sur le territoire alsacien. La Fondation a été…

Coup de pouce solidaire pour les projets vertueux de l’ADIE

La convention signée en 2009 avec l'Adie vise à accompagner les auto-entrepreneurs soutenus par l’Adie Alsace pour développer des projets développement durable et améliorer l’impact…

EDF partenaire du Prix de la Diversification de l’Apprentissage au Féminin (PDAF)

Le groupe EDF est un énergéticien international attractif, mais nos métiers sont parfois perçus à tort comme un univers industriel essentiellement masculin. C’est pourquoi EDF…

Kit pour réduire les consommations

Afin de lutter contre la précarité énergétique, qui touche entre 4 et 5 millions de Français, EDF met en place plusieurs dispositifs et services, dont…

Découvrez toutes les actions réalisées en Alsace

Actualités Vivre Ensemble

21 avril 2017
Record de dons à l’occasion du concert de l’OHÉS

ÉS et l’OHÉS ont organisé un concert solidaire au bénéfice de la Fondation Apprentis d’Auteuil en Alsace, qui a donné lieu à un record de…

Lire la suite
12 avril 2017
Nathalie Costes expose à la Maison des énergies

Vendredi 7 avril, la Maison des énergies EDF de Fessenheim a accueilli les œuvres de Nathalie Costes, peintre. Elles y seront exposées jusqu'au 30 avril.

Lire la suite
11 avril 2017
Pistez les électrons au Musée EDF Electropolis

Le Musée EDF Electropolis propose, pendant les vacances scolaires de Pâques, un jeu de piste familial : Pistez les électrons !

Lire la suite
Voir toutes les actualités