Ouvrir le menu

Développer la mobilité électrique en Alsace

Publié le

Le 20 novembre, EDF et le Groupe ÉS ont emmené une délégation de décideurs et d’experts alsaciens participer à la Journée Mobilité électrique organisée par EDF Lab, le Centre R&D d’EDF Les Renardières, basé à Écuelles, à proximité de Fontainebleau.

Ces dernières années, la mobilité électrique s’est fortement développée grâce à l’arrivée des véhicules de nouvelle génération et de leurs batteries lithium-ion. Avec ses partenaires, constructeurs automobiles, équipementiers ou académiques, EDF a été l’un des principaux acteurs du renouveau des véhicules électriques au travers des différentes expérimentations menées en France depuis 2008, particulièrement en Alsace. Dès 2008, la ville de Strasbourg a expérimenté, avec EDF, le Groupe ÉS et Toyota, le véhicule hybride rechargeable (VHR) et la gestion des bornes de recharge. Depuis 2012, la région expérimente également Crome (Cross-border Mobility for EVs), le réseau européen de véhicules électriques qui a mis en place un réseau d’autopartage transfrontalier. À Strasbourg, Forbach, Colmar ou dans le Land du Bade-Wurtemberg, une cinquantaine de bornes ont ainsi essaimé pour permettre aux usagers de recharger leurs véhicules électriques ou hybrides (voiture, motocyclette, vélo, etc).

Aujourd’hui, en matière de transport, EDF propose notamment aux collectivités des outils d’évaluation énergétique de la mobilité permettant d’évaluer les consommations et émissions de chaque zone des territoires, pour ensuite élaborer des stratégies de mobilité peu émettrices de CO2. Ces stratégies personnalisées permettent de prioriser les actions à engager, à la fois sur les transports en commun, les flottes de véhicules et les bornes de recharges publiques.

EDF conçoit également ses solutions pour développer l’intermodalité entre les modes de transports existants et les nouveaux services de mobilité. L’objectif est de permettre à chacun de se déplacer avec le plus de flexibilité en émettant le moins de CO2 possible. A l’échelle de villes ou de quartiers, l’intermodalité entre l’autopartage et les transports existants offre aux particuliers la possibilité de disposer d’une voiture électrique qu’ils ne financent que pour la durée de leurs propres besoins, en particulier les premiers et derniers kilomètres des trajets quotidiens.

Par ailleurs, EDF accompagne les entreprises pour favoriser l’intégration de véhicules électriques dans leur flotte, en adaptant le type de véhicules aux besoins de leur activité. Afin de faciliter la charge des véhicules et d’assurer leur disponibilité, EDF et sa filiale SODETREL proposent un système de gestion sur-mesure, qui comprend les réservations, l’interface web, le suivi des consommations ainsi que le pilotage de la puissance de charge des véhicules.

De son côté, le gestionnaire d’énergie anticipe les besoins de renforcement des réseaux et s’emploie à intégrer ces nouveaux véhicules dans les futurs réseaux intelligents.

Éco-mobilité : oser le futur, innover au présent

EDF R&D appuie depuis plusieurs années les directions opérationnelles du groupe EDF grâce à son expertise, sa capacité d’innovation et ses laboratoires. De nombreuses études, développements et essais ont pu être réalisés dans des domaines très variés tels que le développement des nouvelles technologies de batteries, le véhicule électrique fonctionnant à l’hydrogène étudié par le centre de recherche d’EDF à Karlsruhe, les essais de nouveaux véhicules électriques, le développement des bornes de recharge, les études d’interactions entre les véhicules et leur environnement (parkings, maisons, réseaux routiers/électriques/télécommunication), l’analyse environnemental ou sociologique des impacts du véhicule électrique.

80% des Français se disent prêts à utiliser un véhicule électrique si leur entreprise le proposait

Dernier-né sur le site des Renardières, le nouveau Laboratoire Mobilité Électrique du Département EPI (Éco-efficacité et Procédés Industriels) est un espace dédié aux innovations pour les véhicules électriques de toute taille et les systèmes de charge. Il permet aux équipes d’EDF R&D avec leurs partenaires d’imaginer, développer et valider les solutions technologiques pour la mobilité électrique de demain, pour leurs clients. Avec ce laboratoire modulaire et fonctionnel, EDF R&D expose les travaux de ses ingénieurs, chercheurs et techniciens, et facilite les collaborations avec ses partenaires. En particulier, EDF R&D et ses partenaires évaluent et développent actuellement des nouvelles solutions de charge conductive ou sans contact pour les bus et camions électriques, mais aussi pour les équipements des personnes à mobilité réduite, tels que les fauteuils électriques ou les scooters. Ces systèmes doivent de plus s’intégrer dans l’écosystème électrique et informationnel qui doit permettre notamment une gestion intelligente de la recharge.

C’est dans ce contexte riche d’innovations, et pour favoriser le développement de la mobilité électrique en Alsace, qu’EDF avait proposé à ses partenaires de participer à l’événement organisé par EDF R&D. Aux côtés de leurs interlocuteurs de la Région Alsace et du Pôle de compétitivité Véhicule du futur, EDF avait également convié les partenaires d’une prochaine expérimentation qui portera sur la charge par induction d’un fauteuil électrique. Inventé par un Alsacien, Michel Ohruh, qui a créé l’entreprise New Live, ce fauteuil électrique est assemblé à Illkirch par l’entreprise adaptée APF Entreprises Alsace, un département de l’Association des Paralysés de France, et testé prochainement à l’Université de Haute Alsace et au Centre de réadaptation de Mulhouse. Une occasion aussi de rencontrer sur leurs lieux de travail les ingénieurs du Département EPI (Éco-efficacité et Procédés Industriels) d’EDF en charge du projet, après leur précédente venue en Alsace pour le démarrage du projet.

La mobilité au cœur des villes durables

L’électricité constitue un véritable atout pour engager la transition énergétique du transport. Des transports électriques accessibles à tous, telle est l’ambition du groupe EDF, qui apporte son expertise et son savoir-faire avec des solutions allant du diagnostic aux services.

LE PROJET CORRI-DOOR

Mailler la France de bornes de recharge rapide, c’est l’enjeu du réseau Corri-Door, un projet national cofinancé par l’Union Européenne (RTE-T) et un consortium d’acteurs engagés dans la mobilité électrique, conduits par le groupe EDF.

Avec Corri-Door, 200 nouveaux points de charge rapide vont mailler le territoire français dans les prochains mois, sur les axes principaux des réseaux autoroutiers des groupes SANEF (SANEF, SAPN), APRR, Vinci Autoroutes (ASF, COFIROUTE, ESCOTA) et dans les centres commerciaux à proximité. Placées tous les 80 kilomètres, les bornes Corri-Door rendront possibles les déplacements interurbains, et lèvent ainsi l’un des freins au développement de la mobilité électrique.

La recharge avec Corri-Door s’effectue le temps d’une pause sur une aire d’autoroute : en moins de 30 minutes, la voiture peut être rechargée à 80%. De plus, les bornes du réseau Corri-Door sont accessibles à tous : elles sont universelles et communicantes, adaptées à toutes les marques de véhicules électriques du marché.

Corri-Door constitue une rupture majeure sur la question de l’autonomie : c’est un grand pas en avant pour le développement de la mobilité électrique.Le réseau Corri-Door place la France parmi les pays les plus avancés au monde en termes de déploiement de bornes de recharge rapides pour véhicules électriques. Les bornes Corri-Door sont fabriquées en France et alimentées en électricité fournie par EDF et certifiée d’origine renouvelable.


Cet article vous a été utile ? partagez-le !

Les actions pour le développement durable

L’industrie du futur

EDF, ÉS au coeur du programme pour l’industrie du futur, coordonné par l’Alliance Industrie du Futur

EIFER, le centre R&D en Allemagne : au cœur de la transition énergétique en Europe

EIFER développe ou améliore des solutions énergétiques innovantes, des outils et des approches pour un développement durable.

Chaire Management des connaissances

EDF et ÉS soutiennent la chaire Management de l’Innovation, devenue en janvier 2014 la chaire Management des connaissances, animée par l'EM Strasbourg.

Le projet global d’aménagement à Kembs

Le projet mené par EDF à Kembs (préservation des écosystèmes du Rhin) s’inscrit dans la contribution d’EDF à la Stratégie Nationale pour la Biodiversité.

Chaire Géothermie profonde

Dans le cadre de la transition énergétique, la géothermie se présente comme une énergie renouvelable particulièrement adaptée à certains territoires. Depuis plusieurs années, le groupe…

Cap Innov’Est pour financer des projets innovants dans l’Est

Créé avec le soutien d’EDF en Alsace, le Fonds d’amorçage Cap Innov'Est va permettre de financer des projets économiques innovants dans l’Est de la France,…

Écocité : Construire autrement avec la géothermie

Deux années d’études ont permis au Groupe EDF de démontrer qu’il est possible et performant de profiter de la structure du bâti pour produire, en…

Découvrez toutes les actions réalisées en Alsace

Actualités Innover

30 décembre 2018
La transformation numérique dans le cadre du Plan régional Industrie du futur

19 /6/2018 : la Région Grand Est et le Syntec Numérique organisaient leur première Conférence sur la transition numérique, afin de favoriser la mise en relation entre les offreurs de solutions et des industriels,

Lire la suite
15 décembre 2018
Offreurs de solutions pour l’industrie du futur, session 16

11/6//2018. Strasbourg. Des offreurs de solutions du Grand Est ont poursuivi leurs travaux au sein de leur communauté de pratique sur l'industrie du futur.

Lire la suite
26 novembre 2018
Innovation : Les Prix EDF Pulse Grand Est et vous 

Les Prix EDF Pulse Grand Est sont lancés ! Startups, petites entreprises ou laboratoires de recherche publics, déposez vos dossiers avant le 15/2/2019

Lire la suite
Voir toutes les actualités